Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Feria de Pentecôte 2016 à Nîmes

Feria de Nîmes : Étiennette Martin, la sacrée patronne du restaurant Nicolas

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

Elle a un tempérament fort et c'est pour cela qu'on aime Étiennette Martin. A 84 ans, elle est propriétaire du restaurant Nicolas à Nîmes. Un lieu de rendez-vous pour les aficionados et même des toreros. Chez cette petite mamie qui gère les lieux depuis 55 ans, tous sont logés à la même enseigne.

Etiennette Martin est propriétaire du restaurant Nicolas à Nîmes, depuis 55 ans.
Etiennette Martin est propriétaire du restaurant Nicolas à Nîmes, depuis 55 ans. © Radio France - Edmée Doudy

Étiennette Martin ou "Mamie" pour les intimes est la propriétaire du restaurant Nicolas à Nîmes. Originaire de Sainte-Marie-des-Portes-de-la-Mer, elle arrive à Nîmes, en 1961 avec son mari et achète ce restaurant rue Poise.

Aujourd'hui, c'est un monument emblématique de la ville. Construit en 1932, c'est l'un des plus anciens restaurants de Nîmes et pour Étiennette, il fait partie de la famille puisqu'il a été construit l'année de sa naissance.

"C'était un signe : j'étais faite pour diriger ce restaurant. Même si au début ce n'était pas facile, aujourd'hui je me sens chez moi."

Depuis 55 ans qu'elle occupe les lieux, cette petite dame sait se faire entendre. Elle n'a pas la langue dans sa poche, toujours franche et directe, Étiennette remet autant en place ses employés que ses clients. Ne lui demandez pas de ketchup ou de Coca-Cola, elle n'en a pas.

"Nous servons de la cuisine traditionnelle, ici il n'y a pas de ketchup. Si vous en demandez, vous allez entendre sonner les cloches !"

Aujourd'hui, c'est son fils Pascal qui gère le restaurant. Étiennette a pris sa retraite en 2003, mais elle ne peut pas rester loin de cet endroit. Comme elle aime le dire, elle en mourrait sinon.

"Mamie" connaît les toros depuis toujours

La table des matadors au restaurant Nicolas de Nîmes.
La table des matadors au restaurant Nicolas de Nîmes. © Radio France - Edmée Doudy

Étiennette est une grande aficionada. Elle a grandi au milieu des toros, elle jouait à la marelle dans les prés avec les filles du manadier. Et comme elle les aime, des toros il y en a partout dans son restaurant : son fils, Pascal fait des photos pendant les corridas, novilladas et les courses camarguaises. Ses photos se retrouvent sur les tables du restaurant.

Depuis toutes ces années, Étiennette Martin est bien connue dans le milieu taurin. Elle reçoit dans son restaurant des aficionados et des matadors : Nimeño venait manger chez elle, comme Morenito de Nîmes ou encore El Juli. Elle les accueille comme des clients lambda. Star ou pas star, pour tout le monde c'est pareil : pas de Coca-Cola et pas de ketchup !

La dédicace du matador El Juli sur le livre d'or du restaurant Nicolas à Nîmes.
La dédicace du matador El Juli sur le livre d'or du restaurant Nicolas à Nîmes. © Radio France - Edmée Doudy

Vous êtes prévenus ! Alors Étiennette vous attend dans son restaurant Nicolas, 1 rue Poise à Nîmes.

Rencontre avec Étiennette Martin, la patronne du restaurant Nicolas

Choix de la station

À venir dansDanssecondess