Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Feria de Pentecôte 2016 à Nîmes

Feria de Nîmes : la course camarguaise se relance

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

La Fédération française de course camarguaise se donne un second souffle. Après plusieurs mois de tourmente, elle a reçu mardi un fonds de soutien de plusieurs milliers d'euros. Des signes encourageants : les caisses se remplissent, mais surtout, un nouveau projet émerge pour assurer l'avenir.

Remise du fonds de soutien à la Course Camarguaise au siège de la fédération
Remise du fonds de soutien à la Course Camarguaise au siège de la fédération © Radio France - Juliette Loiseau

Quelque 156 aficionados ont participé à la cagnotte lancée au mois de janvier. Mais le versement de la collecte était soumis à conditions : une nouvelle équipe, compétente et renouvelée, un nouveau projet pour le rayonnement des traditions, la représentation de toute la famille de la course camarguaise...

Le retour de la jeunesse dans les arènes

Corentin Carpentier, président de l'Union des Jeunes de Provence et du Languedoc, est à l'initiative du fonds de soutien. Pour lui, le contrat a été respecté.

Le nouveau projet est accès sur la jeunesse. D'un côté, la jeunesse des taureaux. Elle doit permettre de sortir de nouveaux taureaux, mais surtout de grands taureaux, capables d'assurer le spectacle dans les arènes.

De l'autre côté, la jeunesse du public et des participants. Pour le président de l'Union des Jeunes, cela passe par une communication plus digitale et un accès facilité aux arènes pour les jeunes. L'objectif : faire revenir le public dans les arènes.

Soutien des aficionados

La cagnotte s'élève au final à 4.660 euros. C'est à peine 3% de la dette de la Fédération française de course camarguaise, qui s'élève à près de 130 000 euros. Mais pour le nouveau président, Jacques Mailhan, il n'est pas question de dénigrer cette somme.

"Quand on aime, on ne compte pas et on ne pas commencer à compter les centimes."

L'important, pour lui, c'est la mobilisation des aficionados. Ils l'ont fait par amour de la course camarguaise, par passion.

La famille de la course camarguaise enfin réunie

Au-delà de l'aspect financier, c'est un nouvel esprit qu'affiche la fédération : l'unité. Pour Bérenger Aubanel, manadier et président du groupement des manadiers d'abrivado, bandido et encierro, la famille de la course camarguaise est enfin réunie autour des taureaux et des chevaux.

Bérenger Aubanel, manadier et membre de la FFCC

Les caisses sont loin d'être renflouées, la fédération attend le soutien de nombreuses collectivités et élus locaux, les prix des licences ont été augmentés, mais la course camarguaise se relance.

Toutes les courses de la saison auront bien lieu. Ça commence dès ce jeudi soir en ouverture de la Feria de Nîmes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess