Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Feria de Nîmes : les taureaux présentés

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Des beaux bébés de 500 kilos en moyenne ont été présentés au corral de Nîmes, sous les yeux du maire, des éleveurs et des aficionados.

Trapus, avec des cornes parfaites : les taureaux sont prêts pour entrer dans l'arène
Trapus, avec des cornes parfaites : les taureaux sont prêts pour entrer dans l'arène © Radio France - Samuel Monod

Nîmes, France

La célébrissime Féria des Vendanges débute ce vendredi à Nîmes. Parmi les nombreuses manifestations et activités, les trois corridas prévues aux arènes, dans lesquelles les milliers de spectateurs pourront admirer les prouesses des toreros, mais aussi celles des taureaux. Les bovidés ont été présentés au corral de Nîmes, sous les yeux de plusieurs personnalités, comme le maire, Jean-Paul Fournier, ou encore de son adjoint, Frédéric Pastor. Une dizaine de bestiaux "tous très bien présentés", selon l'édile, les éleveurs et les aficionados. 

Bravoure, noblesse et transmission

Le poids compte beaucoup : les taureaux doivent faire entre 480 et 520 kilos en moyenne, "même si une bête de plus de 600 kilos sera aussi acceptée" affirme Gilles Vangelisti, éleveur de taureaux à San Sebastian. De quoi se réjouir pour la feria. 

D'ailleurs, Gilles Vangelisti s'amuse à énumérer les critères et qualités pour une bonne corrida : "La bravoure d'abord, parce que sans bravoure, il n'y a pas de tauromachie. La bravoure, c'est la volonté du taureau de vouloir combattre. Ensuite, la noblesse : elle permet au torero de s'exprimer, avec plus ou moins d'art, selon son tempérament. Enfin, le troisième critère, c'est la transmission, donner de l'émotion au public". 

Tout est fin prêt pour l'événement de l'année à Nîmes, où la tauromachie sera reine pendant trois jours. 

Les taureaux ont tous quatre ans ou plus  - Radio France
Les taureaux ont tous quatre ans ou plus © Radio France - Samuel Monod
Choix de la station

France Bleu