Culture – Loisirs

Feria de Nîmes : de la sécurité pour que la fête soit belle

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère vendredi 15 septembre 2017 à 13:50

Feria des vendanges de Nîmes.
Feria des vendanges de Nîmes. - Getty - Pascal Parrot

Jusqu’à ce dimanche, le public fera nombre à la feria des vendanges de Nîmes. La fête et parfois les abus. Pour la sécurité de tous, préfecture du Gard et ville de Nîmes adoptent un dispositif de sécurisation à la hauteur de l'événement.

La feria des vendanges à Nîmes se poursuit. Pour que la fête soit belle, elle est évidemment extrêmement encadrée en terme de sécurité. Un dispositif moins important que pour Pentecôte mais les services de l'État et de la ville de Nîmes y consacrent des moyens humains à la hauteur.

Plus de 1.000 personnels de jour comme de nuit dans les rues de Nîmes

Pour lutter contre la délinquance qui ne manque pas d'accompagner les grands événements festifs. Une centaine de policiers municipaux appuyés par les effectifs de la police nationale ainsi que des CRS et des garde mobiles.

Vous ne manquerez pas de croiser également dans les rues de Nîmes les élèves gardiens de la paix. Un dispositif sécurité publique complété, comme à la Pentecôte par une surveillance aérienne par l'hélicoptère aux couleurs de la gendarmerie.

Au sol, les gendarmes boucleront les sorties de ville

Une centaine. Priorité des militaires, réprimer l'ivresse - stupéfiante et alcoolique - au volant. Aux vendanges précédentes zéro mort, zéro blessé mais une centaine de permis de retiré. Répression mais aussi prévention, une équipe sanitaire mobile sillonnera nuitamment le périmètre festif à la rencontre des jeunes fêtards tandis qu'une attention particulière sera portée sur l'hygiène des bodegas et des restaurants aussi bien que sur le niveau sonore des établissements.