Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un comité de défense se mobilise contre la fermeture du Musée de la Résistance à Romans-sur-Isère

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Suite à la décision de la mairie, en février dernier, de déplacer le musée de la Résistance de Romans-sur-Isère dans les archives municipales, un comité de défense s'est formé pour demander sa réouverture. Le groupe a également lancé une pétition en ligne.

Le musée de la Résistance et de la Déportation à Romans-sur-Isère n'a pas rouvert ses portes mercredi 19 mai.
Le musée de la Résistance et de la Déportation à Romans-sur-Isère n'a pas rouvert ses portes mercredi 19 mai. - Gérard Devignes

Les défenseurs du musée de la Résistance et de la Déportation de Romans-sur-Isère poursuivent leur combat. Ils sont une trentaine à former un Comité de défense et demandent la réouverture du musée dans les locaux d'origine. Une pétition a même été lancée la semaine du 24 mai. La municipalité de Romans-sur-Isère a annoncé en février dernier vouloir numériser le contenu du musée, afin de le rendre accessible dans une salle des archives de la mairie. Un format beaucoup plus adapté, selon la municipalité, pour son public cible : les enseignants et les classes scolaires. 

Le musée de la Résistance de Romans retrace la chronologie de la seconde Guerre mondiale, la montée du nazisme et la Résistance dans la Drôme
Le musée de la Résistance de Romans retrace la chronologie de la seconde Guerre mondiale, la montée du nazisme et la Résistance dans la Drôme - Gérard Devignes

Une fermeture perçue comme une offense aux anciens combattants

Pour Jean Sauvageon, président du Comité de défense et de l'Association nationale des Anciens Combattants (Anacr) de la Drôme, cette décision équivaut à enterrer définitivement le musée. "C'est une offense à tous les résistants et à toutes les personnes qui ont combattu le régime de Vichy", soupire-t-il. "En plus de cela, visiter une musée a un caractère émouvant. Voir la porte du wagon qui emmenait les déportés dans les camps, c'est autre chose que de la voir sur un écran." Le Comité espère pouvoir rencontrer prochainement les élus de la Ville. 

Le musée a été créé en 1972, dans l'ancien couvent de la Visitation, par 22 figures de la Résistance pendant la seconde Guerre mondiale. Dans se bâtiment se trouve un autre musée, celui de la Chaussure, qui a rouvert le 19 mai et attire la plupart des visiteurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess