Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festival Archéo Jazz : plus que la musique, c'est l'ambiance qui motive les bénévoles

jeudi 28 juin 2018 à 6:06 Par Valentine Joubin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Bernard Lavilliers et Rokia Traoré sont à l'affiche du 41e festival Archéo Jazz de Blainville Crevon, en Seine-Maritime. Quatre soirées de concerts qui ne reposent que sur le travail d'une centaine de bénévoles. Des Blainvillais altruistes et avides de rencontres.

Hubert (à gauche) et Gilles ( à droite) sont bénévoles à Archéo Jazz depuis plus de 30 ans.
Hubert (à gauche) et Gilles ( à droite) sont bénévoles à Archéo Jazz depuis plus de 30 ans. © Radio France - Valentine Joubin

Blainville-Crevon, France

Bernard Lavilliers, Rokia Traoré, Manu Katché, Gilberto Gill. Voilà les têtes d'affiche du 41e festival Archéo Jazz de Blainville Crevon en Seine Maritime.  Quatre soirées de concerts, de festivités et dix jours, au moins, de travail pour les 100 à 150 bénévoles. La plupart d'entre-eux sont des habitants du village plus préoccupés par le bonheur des festivaliers que par la possibilité de croiser des musiciens célèbres. 

Les concerts nous on les entend pas beaucoup!

"On vient vivre une bonne dizaine de jours sur le site. Il y a parfois des coups de gueule mais c'est une très bonne ambiance". Gilles, 71 ans, sait de quoi il parle. Le Blainvillais est bénévole pour le Festival Archéo Jazz depuis près de 35 ans. Cette année il est à la billetterie, tandis que son compère, et complice, Hubert multiplie les tâches "je colle des affiches, après je vendrais des billets, dans quatre jours je démonterai l'électricité".

"J'espère que Bernard Lavilliers viendra voir les bénévoles après son concert", Gilles, bénévole depuis 35 ans.

Chaque soir les bénévoles préparent 500 kilos de frites.  - Radio France
Chaque soir les bénévoles préparent 500 kilos de frites. © Radio France - Valentine Joubin

Il y a des dentistes, des comptables, des anciens gendarmes ou pompiers

La vente des billets, le parking, la buvette, etc. Les tâches des bénévoles sont nombreuses et parfois très sportives comme le déchargement des sacs de frites pré-découpées. "C'est du travail à la chaîne, s'amuse Clémence, on m'a dit qu'il y avait une tonne de frites au total et 500 kilo à cuire par soir". Dès le début d'après-midi l'odeur de friture nous titille les narines. Pour gagner du temps, les bénévoles font une première cuisson. "Trois heures à sentir les frites, ça va j'ai compris!", nous lance Viviane. Cette retraitée a rejoint l'équipe d'Archéo Jazz cette année. "J'aime l'ambiance et rencontrer des gens. Il y a un dentiste, des anciens gendarmes et pompiers...Tout le monde met la main à la patte".