Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Festival d'Avignon : ces Avignonnais qui s'en vont pour louer leur logement

-
Par , , France Bleu Vaucluse
Avignon, France

Plusieurs centaines d'Avignonnais louent leur logements aux festivaliers et aux compagnies pendant le Festival d'Avignon.

Festival OFF d'Avignon
Festival OFF d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

C'est une pratique très répandue chez les Avignonnais : quitter la ville pendant le festival pour louer son logement à une troupe, à des programmateurs, ou tout simplement à des festivaliers...

Il faut dire que pendant les trois semaines de festivités, la population d'Avignon est multipliée par six (elle atteint les 600.000 personnes). Il faut bien loger tout le monde.

Olivier habite un petit appartement dans l'intra-muros et cet été, il déménage chez une amie à Villeneuve -lèz-Avignon et loue son chez-lui (un petit T1 avec 1 chambre).

Il va louer son appartement 10 jours via la plateforme de location entre particuliers AirBnB pour 130 euros la nuit. Quatre personnes vont y loger :

"C'est facile. J'ai pris quelques photos de mon appartement, je les ai mises en ligne. La plate-forme s'occupe de récupérer l'argent. Moi je vais être rétribué le lendemain du jour de l'arrivée des locataires. J'ai un profil aussi des gens à qui je vais louer mon appartement. Je vois qu'ils ont loué ailleurs et comment ils se sont comportés."

Reportage d'Anne Domece

Que dit le droit ?

Tous les revenus tirés de ce type de location doivent être déclarés, et ils sont imposables au-delà de 760 euros par an.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu