Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festival de Cannes : le cinéaste de Monfermeil Ladj Ly reçoit le prix du jury

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Le conte de fée continue pour Ladj Ly. Le réalisateur de Montfermeil reçoit le prix du jury pour son film "Les Misérables", en compétition officielle au Festival de Cannes,

Le cinéaste Ladj Li
Le cinéaste Ladj Li © AFP - Loic Venance

Montfermeil, France

Son film présenté le mercredi 15 mai au début de la quinzaine cannoise avait reçu un très bel accueil qui se traduit dans le palmarès. Le réalisateur, originaire de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, a reçu ce samedi le prix du jury pour son film  "Les Misérables". 

C'est l'histoire d'un policier, nouvelle recrue qui débarque à la BAC de Montfermeil. Une ville que connaît bien le réalisateur : il a grandi dans la Cité des Bosquets et vit toujours dans la même commune.  Son long-métrage y a été tourné l'été dernier.

"Je dédie ce film à tous les misérables de France et d'ailleurs. Mon film parle des rapports entre les différentes communautés dans ce territoire. Le seul ennemi en commun qu'il y a entre ses habitants et les policiers, c'est la misère", a réagi Ladj Ly
"Les Misérables" emprunte son titre au roman de Victor Hugo. L'action se déroule en partie à Montfermeil, et suit les premiers jours de "Pento" (Damien Bonnard), un flic qui débarque à la brigade anti-criminalité, en plein été, au lendemain de la victoire des Bleus.
Ce film de Ladj Ly est adapté de son propre court métrage, réalisé en réaction à une bavure policière sur un jeune homme noir à Montfermeil en Seine-Saint-Denis, le 14 octobre 2008 que le réalisateur avait alors filmée.

Ladj Ly repart de  Cannes avec le prix du jury  - Maxppp
Ladj Ly repart de Cannes avec le prix du jury © Maxppp - Sébastien Botella

Le quartier de Ladj Ly "en joie"

Mohamed Mechmache, porte-parole du collectif "AC le Feu", est issu du même quartier de Montfermeil que le réalisateur Ladj Ly. Il fait part de la "joie" du quartier ce samedi,  au moment de l'annonce du prix. "C'est une joie partagée avec tous les gens du quartier", explique Mohamed Mechmache, qui a été l’éducateur spécialisé de Ladj et a soutenu le lauréat dans ses projets de films. Il espère que ce film permettra de "poser le débat", sur les relations entre la population et la police dans les quartiers sensibles.

"A un moment ou à un autre, il va falloir que ce dialogue puisse se faire entre police et populations. C'est important, parce que ce sont des choses récurrentes, qui durent depuis les trente dernières années. D'un côté ou d'un autre, il y a des gens qui souffrent, qui y perdent la vie. On ne peut pas continuer comme ça. Donc si ce film permet de poser le débat, qu'on s'en saisisse et que tout le monde est prêt à se mettre autour d'une table pour essayer de pouvoir trouver la bonne articulation, c'est tant mieux."