Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festival de Loire : l'Inexplosible était en infraction

mardi 26 septembre 2017 à 19:21 Par Anne Oger, France Bleu Orléans

Samedi dernier la police d'Orléans est venue exiger la fermeture immédiate du bateau-bar de la mairie d'Orléans. Il n'avait pas le droit d'accueillir du public, les services de l'Etat l'avaient interdit. Les élus assurent qu'ils n'avaient pas compris cette interdiction.

L'Inexplosible restera fermé jusqu'à nouvel ordre
L'Inexplosible restera fermé jusqu'à nouvel ordre © Radio France - Anne Oger

Orléans, France

Samedi après-midi, les quais de Loire sont bondés, l'Inex aussi. Le bateau-bar est exploité depuis deux ans par Laurent Lanson, un cafetier orléanais, qui le loue à la mairie d'Orléans. Quelques semaines plus tôt il a ouvert les réservations pour les soirées du Festival, celle de samedi affiche complet. "J'avais 95 clients qui avaient réservé leur table, pour le feu d'artifice". Des clients qu'il ne verra jamais, car ce samedi, c'est la police qui débarque : "j'ai eu la visite d'un commandant de police, qui a ordonné la fermeture immédiate du bateau, il n'était pas homologué". En fait la police vient sur ordre du Procureur de la République d'Orléans, qui enquête sur une infraction pénale : l'Inexplosible accueille du public alors qu'il n'en a pas l'autorisation. La mairie décide alors de le fermer.

Pas de procédure claire de distribution des gilets de sauvetage

En fait tout commence le mardi 19 septembre, la veille de l'ouverture du Festival de Loire. L'Inexplosible reçoit la visite d'inspecteurs de la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Equipement et de l'Aménagement (DRIEA) d'Ile de France, ce sont eux qui délivrent les certificats de navigation. L'objectif est d'obtenir le droit de naviguer pendant tout le Festival, car le bateau ne l'a plus depuis mars 2016, suite à un changement de réglementation au niveau européen. Les services de l'Etat avaient accordé à la mairie un délai de six mois pour faire des travaux de mise en conformité, mais quand les inspecteurs arrivent à bord ce mardi 19 septembre, le dossier n'est pas complet. Il faut par exemple un point de rassemblement bien identifié sur le bateau, en cas de problème, et une procédure claire de distribution des gilets de sauvetage. Tout cela n'existe pas. Il manque aussi des éléments sur la stabilité du bateau et sur la sécurité incendie. C'est non, donc, pour la navigation, on ne verra pas l'Inexplosible sur la Loire pendant tout le Festival.

Dans notre esprit on était sûrs qu'on pouvait quand même accueillir du public, il y a eu une erreur d'interprétation dans les services

Mais c'est non, aussi, pour l'accueil du public. Là aussi la réglementation est très précise : sans titre de navigation en bonne et due forme, et avant le passage d'une commission de sécurité préfectorale, l'Inexplosible, établissement flottant, ne peut pas accueillir du public. Et c'est là qu'il y a une sorte de flou. La mairie savait-elle qu'elle devait le fermer, ou bien est-elle passée outre cette interdiction pour ne pas gâcher la fête ? "Dans notre esprit, on était sûrs qu'il pouvait quand même recevoir le public pour boire un verre" assure Martine Grivot, l'adjointe au maire d'Orléans en charge du Festival de Loire. "Il y a eu une erreur d'interprétation car ce sont deux procédures différentes. Il y a eu des erreurs dans les services, des problèmes d'interprétation, mais parce que nous ne connaissons pas bien la législation, nous n'avons qu'un bateau sur la Loire. Dès qu'il l'a su le maire Olivier Carré a décidé de fermer l'Inexplosible".

L'Inexplosible restera fermé jusqu'à nouvel ordre

Les services de l'Etat n'auraient donc pas signifié clairement à la mairie cette interdiction d'accueillir du public en même temps que celle de naviguer. C'est la version de la mairie. Pourtant en quelques clics sur internet, sur le site de la DRIEA, on comprend que sans autorisation de naviguer un établissement flottant ne peut pas accueillir du public.

La page de la DRIEA d'Ile de France sur les établissements flottants comme l'Inex - Aucun(e)
La page de la DRIEA d'Ile de France sur les établissements flottants comme l'Inex - Capture ecran ©ministère de l'écologie

Ce qui est sûr, c'est que l'Inexplosible est fermé jusqu'à nouvel ordre. Il faudra des travaux de mise en conformité. "On les fera" assure Martine Grivot. "En tout cas pour rouvrir le bar, pour la navigation on verra si c'est compliqué ou pas". Laurent Lanson, lui, devra attendre. Et n'espère pas accueillir de nouveaux clients avant le printemps prochain.