Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festival du film d'animation de Rennes : l'imaginaire prometteur du breton Paul Cabon

jeudi 5 avril 2018 à 18:30 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

Le Festival national du film d'animation se tient à Rennes jusqu'à ce dimanche. Compétition, panorama et rencontres au programme. A Rennes, Paul Cabon, un jeune réalisateur prometteur de 32 ans, prépare son nouveau court métrage. Rencontre.

Paul Cabon devant le story-board de son prochain film
Paul Cabon devant le story-board de son prochain film © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

"La tête dans les orties" , ce sera le nom du 4è film court d'animation de Paul Cabon. Ce jeune réalisateur de 32 ans est en train de le préparer dans les studios du producteur rennais "Vivement lundi". Il va poursuivre son travail à Vendôme, en région Centre-Val-de-Loire, dans le cadre d'une résidence de 3 mois. Son dernier film "le futur sera chauve", qui raconte les angoisses d'un adolescent bientôt confronté aux soucis de l'existence, a été sélectionné à de nombreux festivals français et étrangers, il a même été nommé à la dernière cérémonie des Césars.

Sur ordinateur

Paul Cabon travaille intégralement les images de ses films sur ordinateur. Assis devant sa table à dessin numérique, il dessine directement sur l'écran "c'est comme sur une feuille de papier, mais c'est numérique" précise le jeune rennais d'origine brestoise. Il a déjà fait le story-board de son futur court métrage qu'il a affiché sur un mur du studio. Actuellement, il vient de terminer les décors  et va maintenant mettre en scène les personnages. Une étape que le cinéaste va mener au pôle spécialisé de Vendôme en région Centre-Val-de-Loire dans le cadre d'une résidence de 3 mois. Il reviendra ensuite finaliser son projet dans les studios de "Vivement lundi".

Paul Cabon devant sa table à dessins numérique - Radio France
Paul Cabon devant sa table à dessins numérique © Radio France - Loïck Guellec

Passion

"Petit j'étais intéressé par les histoires" raconte Paul Cabon "quand j'étais adolescent j'étais très attiré par les dessins. Je me suis dit que j'allais faire des études dans l'artistique et lors de ma première année j'ai vu des films d'animation qui m'ont marqué et c'est à partir de là que je me suis dit que je voulais faire ça ". Diplômé de l'école de cinéma de la Poudrière, Paul Cabon avoue avoir un faible pour les films du studio japonais Ghibli créé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata. En tant que fan de mangas et de dessins animés japonais, il s'est tourné logiquement vers le fantastique avec la volonté de rester accessible au grand public.

A voir le programme du Festival national du film d'animation de Rennes