Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festival du film policier : plongez dans les archives du crime à Beaune

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les Archives municipales de Beaune ont profité du Festival international du film policier qui a lieu de ce mercredi à dimanche, pour mettre à jour une carte interactive. Elle recense différentes affaires criminelles ayant eu lieu dans la ville.

La carte recense 15 affaires plus ou moins sinistres. Photo DR.
La carte recense 15 affaires plus ou moins sinistres. Photo DR. - Archives municipales de Beaune.

"Attaque à la pioche", "le démon de minuit", "cadavre inconnu"... Autant d'histoires macabres mais palpitantes que vous propose de découvrir les Archives municipales de Beaune. 

A l'occasion du Festival international du film policier, le service des archives a mis à jour son site, "L'assassin habite dans le 21". Quinze histoires dignes des plus grands polars y sont proposées. Toutes sont vraies et se sont déroulées à Beaune, entre le 14e et le 19e siècle. 

Cela fait quatre ans que ce site existe. Il a été entièrement réalisé en interne grâce au coup de main d'une archiviste maîtrisant la programmation informatique.  "C'est vraiment un travail passionnant à faire. Cela change de nos tâches habituelles de classification : nous devenons un peu historien-enquêteur en redécouvrant ces histoires", s'enthousiasme Sonia Dollinger, directrice du patrimoine et des archives."Ce site nous permet aussi de mieux comprendre le contexte de l'époque".

Des sources locales

Chaque histoire s'appuie sur des documents reproduits en version numérique par les services municipaux. Des rapports de police, des procès verbaux, des témoignages originaux... Un moyen de mieux faire connaître le travail des archivistes. 

"Le but c'est de montrer que les archives cela concerne tout le monde. C'est la vie quotidienne que l'on retrouve dans notre service.  Il est possible de parler de gastronomie, de météo... ou bien de crime", explique la directrice.  

Choix de la station

France Bleu