Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Festivals d'été : "on a la version la plus dure" pour le patron d'Aluna

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le patron du festival Aluna à Ruoms se dit déçu par les mesures annoncées jeudi par la ministre de la culture. Pas plus de 5.000 spectateurs assis.

Johnny Hallyday au festival Aluna en Ardèche en juin 2017.
Johnny Hallyday au festival Aluna en Ardèche en juin 2017. © Radio France - Nathalie Rodrigues

Pour Jean Boucher, c'est la version la plus dure qui a été retenue : une jauge maximale de 5.000 spectateurs assis. Et pour le patron du festival Aluna qui se tient chaque année au mois de juin à Ruoms, c'est déjà un challenge. Il regrette que le ministère n'ait pas attendu les tests qui doivent avoir lieu à Paris et à Marseille : deux concerts avec gestes barrières et jauge limitée pour savoir si les contaminations se multiplient.   

"Et si les spectateurs se lèvent au milieu d'un concert pour danser, je fais quoi ?" - Jean Boucher, directeur du festival Aluna à Ruoms

Il y a pourtant de très nombreuses zones d'ombre qui ne permettent pas de prendre aujourd'hui une décision. Par exemple : que compte-t-on dans les 5.000 spectateurs ? Est-ce que le nombre inclus également les bénévoles, les techniciens et surtout les mécènes qui par leur financement permettent au festival de se tenir ? 

Est-ce que les buvettes/restaurations pourront ouvrir ? Cette partie là du festival aide également au financement. Enfin quelle sera l'attitude des artistes ? Accepteront-ils de baisser leur cachet ? Car jouer devant 5.000 spectateurs ce n'est pas la même chose que de jouer devant 20.000. 

C'est à toutes ces questions qu'il faut répondre selon Jean Boucher pour savoir si le festival peut avoir lieu et dans quelles conditions. Enfin la ministre a précisé que ces mesures annoncées pouvaient évoluer en fonction de la situation de la pandémie dans notre pays. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess