Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Festivals de l’été : une offre démesurée pour la Corse ?

-
Par , , France Bleu RCFM

Alors que l’un des plus gros évènements de l’été a débuté ce jeudi à Ajaccio, le « Aiò Festival » place du Casone, certains professionnels craignent une baisse des ventes due à une offre trop large.

Patrick Bruel se produit ce vendredi soir sur la scène du Aiò Festival place du Casone à Ajaccio
Patrick Bruel se produit ce vendredi soir sur la scène du Aiò Festival place du Casone à Ajaccio © Maxppp - maxppp

Corse, France

Il y a de plus en plus de grands événements en Corse avec des artistes de renommée nationale voire internationale. Une année record selon certains professionnels, qui craignent une baisse des ventes, due à une offre trop large, et une saison qui s'annonce morose.

L'un des plus gros festivals de musique de l'été 

La scène de l'Aiò Festivale - Radio France
La scène de l'Aiò Festivale © Radio France - Olivier Castel

Le « Aiò festival a démarré ce jeudi soir sur la place du Casone, à Ajaccio, avec trois chanteurs grand public. La chanteuse Zazie a ouvert le bal, Patrick Bruel sera le suivant, ce vendredi soir, et Dadju fermera la marche. Le festival espère attirer 7 000 personnes au Casone, avec 3 soirées. Au pied de la statue de Napoléon trône une scène de 13 mètres de haut avec sa toiture, Dadju, Zazie, mais surtout Bruel, demandent une logistique de plus en plus poussée selon Ted le régisseur qui constate l'évolution.
 

Ted, régisseur du Aiò Festival

Coût total du festival, 550 000 euros, aidé environ à 15% par les collectivités publiques.

Une offre trop grande ?

En Corse, sur un mois et demi d'été, un soir sur deux, un artiste majeur se produit, en moyenne. Michel Marti est producteur de ces spectacles grand public, 9 en tout pour sa société cette année.

Michel Marti producteur de spectacles grand public

L’offre est plus grande que jamais cette année, si l'on compte les spectacles des groupes et chanteurs corses, c'est ce que constate André Paldacci. Ce disquaire vend 90 % des billets de ces concerts. Il s'attend cette année à vendre 10 à 20% de places en moins, la faute aussi à une mauvaise saison. Et s'il estime que chacun doit trouver sa place, il pense également qu'il y a trop de concerts.

André Paldacci, disquaire

Chaque style de musique a son public mais selon les professionnels, un artiste grand public sera toujours plus rentable qu'un artiste à l'audience plus ciblée.