Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Les Fêtes de Bayonne 2018

Fête de Bayonne : le dispositif de sécurité dévoilé

mardi 17 juillet 2018 à 19:15 Par Noé Pignède, France Bleu Pays Basque

Le dispositif de sécurité renforcé pour les fêtes de Bayonne a été dévoilé. Près de 1000 policiers et gendarmes, ainsi que 600 agents privés seront déployés pour boucler le périmètre et assurer le bon déroulement de l'événement du 25 au 29 juillet. Coût de l'opération : 1,2 millions d'€.

© Radio France - Noé Pignède

Bayonne, France

Cette année, alors que pour la première fois les fêtes de Bayonne payantes, la mairie et les forces de l'ordre mettent en place un dispositif de sécurité renforcé, avec entre 800 et 1000 policiers, gendarmes et CRS . Des gardiens de la paix de douze départements sont mobilisés pour assurer le maintien de l'ordre à l'intérieur comme à l'extérieur du périmètre des fêtes.

Sur les routes en périphérie de la ville, la gendarmerie procèdera, comme tous les ans,  à des contrôles d'alcoolémie et de stupéfiants. Les effectifs de PAF, la police aux frontières seront également renforcés à la frontière espagnole pour mieux réguler les entrées sur le territoire national. Enfin, dans le cadre du plan Vigipirate, des militaires de la force Sentinelle patrouilleront dans Bayonne et ses environs. "Des mesures qui répondent à un contexte de menace terroriste qui dure depuis l'attentat de Nice en 2016", explique le maire de Bayonne Jean-René Etchegeray. 

Un dispositif qui porte à 1,2 millions d'euros le coût de la sécurité des fêtes, pour un budget total qui grimpe encore cette année : 2,9 millions d'euros, contre 2,7 l'année dernière.

10 points de passage pour filtrer l'entrer

Le commissaire de Bayonne Jean-Luc Tarayre, le procureur de la République Samuel Vuelta-Simon, Le sous-préfet Hervé Jonathan, et le maire Jean-Renée Etcheray. - Radio France
Le commissaire de Bayonne Jean-Luc Tarayre, le procureur de la République Samuel Vuelta-Simon, Le sous-préfet Hervé Jonathan, et le maire Jean-Renée Etcheray. © Radio France - Céline Arnal

Dix points d'accès avec fouille systématique des sacs et contrôle des bracelets sont mis en place, avec des caisses pour les festayres qui n'auraient pas encore acheté leurs pass. En amont de ces zones de contrôles où des queues pourront se former notamment aux caisses, des blocs de béton barreront la route pour éviter l'entrée de véhicules béliers. A l'intérieur du périmètre, les bouteilles en verre sont interdites. Si vous souhaiter apporter vos boissons, elles devront impérativement être dans des bouteilles en plastique. 

Le dispositif d'accès et de sécurité détaillé. - Aucun(e)
Le dispositif d'accès et de sécurité détaillé. -

Trois postes de secours avancés (à l'école Grand Bayonne, à l'université et à la maison des associations) seront installés pour faciliter le travail des pompiers, du Samu et de la Croix Rouge et désengorger l’hôpital. Le planning familial met également en place un centre d'écoute et une ligne téléphonique pour les femmes victimes d'agressions. Enfin, pour la première année, un système pour raccompagner les festayres depuis les postes de secours, notamment les personnes en état d'ébriété et les mineurs sera assuré par les associations.