Culture – Loisirs

Fête de l'Humanité 2016 : c'est parti pour trois jours de concerts et de débats

Par Armêl Balogog, France Bleu Paris vendredi 9 septembre 2016 à 5:00

La grande scène de la fête de l'Humanité 2016 attend la foule et les concerts
La grande scène de la fête de l'Humanité 2016 attend la foule et les concerts © Radio France - Armêl Balogog

La 81ème Fête de l'Humanité commence vendredi 9 septembre 2016 et dure jusqu'au dimanche 11. Nous avons visité les lieux à La Courneuve la veille de l'ouverture, pour vivre les dernières préparations et connaître les nouvelles mesures de sécurité.

Quelques heures avant l'arrivée du demi-million de visiteurs habituels, les avenues de la Fête de l'Humanité, sur le Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve, résonnent davantage au bruit des moteurs de camion qu'au son des concerts. Les grands lieux de rendez-vous sont déjà montés : la grande scène, la grande roue, l'Agora de l'Humanité ou encore les dizaines de toilettes mis à la disposition des festivaliers.

450 stands pour boire, manger et se politiser

Côté stands, les bénévoles des 450 établissements s'activent pour terminer les derniers préparatifs : les tentes sont montées, les bars sont installés, les tapis sont posés et les tireuses à bière, livrées.

Reportage d'Armêl Balogog - Derniers préparatifs avant le début de la Fête de l'Humanité 2016

Pour l'organisation, chacun sa méthode : certains font un partage des tâches sans aucune hiérarchie, "comme des camarades", explique "P'tit Pek" du stand du parti communiste de Montrouge (Hauts-de-Seine) ; d'autres ont des emplois du temps précis - les jeunes le soir, et les moins jeunes la journée pour le parti communiste d'Indre-et-Loire. Mais aucun n'a oublié les tracts ou autres documents politiques, soigneusement posés sur les tables et les comptoirs, qui sonnent comme des rappels : il s'agit bien avant-tout d'une fête politique.

D'ailleurs, les meilleurs emplacements, tout autour de la grande scène, sont attribués par les organisateurs aux stands de partis ou de mouvement de jeunes communistes, locaux ou nationaux. A cet endroit, la fréquentation est double et la pression aussi : ces stands sont les premiers à canaliser la foule.

Michel Polnareff, The Chemical Brothers et Joey Starr

La veille de la fête, il ne reste plus que les boissons et la nourriture à livrer, le vendredi 9 septembre au matin. Et le même jour, à 12h, la fête de l'Humanité ouvre ses portes pour la 81ème fois et pour une durée de trois jours. Après une inauguration, jeudi soir, par Patrick Le Hyaric, le directeur du journal L'Humanité.

Au programme : Michel Polnareff, Alain Souchon, Laurent Voulzy, ou encore les Caribbean Dandee, un duo dont fait partie Joey Starr. Un programme qui donne aussi la part belle à des artistes internationaux, qui avaient plus ou moins disparus des précédentes éditions : The Chemical Brothers, The 1975 et Lauryn Hill notamment.

Vous pouvez retrouver le programme en entier sur le site de la Fête de l'Humanité.

La grande roue de la Fête de l'Humanité, prête à vous faire tourner la tête - Radio France
La grande roue de la Fête de l'Humanité, prête à vous faire tourner la tête © Radio France - Armêl Balogog

Des rues rebaptisées et des mesures de sécurité

Cette année, au menu des nouveautés de l'organisation, on trouve d'abord les noms de rues. Olympe de Gouges et Simone de Beauvoir, notamment, font leur entrée au registre de la fête. Deux noms de femmes qui se sont battues pour leurs droits et qui marquent une première : le respect de la parité pour les noms des avenues.

Mais les principales nouveautés concernent la sécurité, alors que les années 2015 et 2016 ont connu plusieurs attentats, comme nous l'explique Fabien Gay, le directeur de la Fête de l'Humanité :

Nous souhaitons que la Fête de l'Huma reste ce grand espace de liberté, de fraternité et de vivre ensemble. Et en même temps, qu'elle soit sécurisée pour que le plus grand nombre (...) aient envie de venir, de se retrouver, d'échanger, de débattre, de s'amuser. (...) On ne souhaite pas en rajouter sur le climat anxiogène, mais en même temps nous avons pris nos responsabilités pour que la Fête de l'Humanité puisse se dérouler dans les meilleures conditions.

Fabien Gay : "Nous avons pris nos responsabilités" en matière de sécurité

Quelques-unes de ces mesures :

  • pour la première fois, des fouilles sont pratiquées à l'entrée ;
  • seules deux entrées sont ouvertes, celles de la Courneuve et celle du Bourget - celle de Dugny étant fermée ;
  • des contrôles peuvent être réalisés dans les transports en commun par les forces de l'ordre ;
  • des grilles empêchent le stationnement dans les rues aux alentours de la fête ;
  • et seuls les véhicules estampillés "Parking" pourront pénétrer sur les lieux.