Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats
Dossier : Coronavirus Covid-19

Fête de la musique à Bordeaux : l'ONBA veut soigner sa rentrée

-
Par , France Bleu Gironde

Séparés depuis de longues semaines, les musiciens de l'orchestre national de Bordeaux Atlantique ont enfin pu se retrouver. Et préparer leurs retrouvailles avec le public ce dimanche à l'Auditorium.

L'ONBA retrouve son public ce dimanche.
L'ONBA retrouve son public ce dimanche. - @JulienBenhamou

Le chef Paul Daniel a vécu le confinement chez lui à Londres avec son piano. Ses musiciens, il les a vus en visioconférence. Faire de la musique c’est bien, la faire ensemble c’est mieux.

Nous avons passé des semaines en jouant chez nous, dans nos cuisines, nos salles de bain.

"Faire la musique en live, explique le Britannique, ça c'est le plus important. Nous avons passé des semaines en jouant chez nous, dans nos cuisines, nos salles de bain. C'était difficile, différent mais très intéressant. Mais maintenant, d'être là avec les copains c'est incroyable."

Le concert "Enchantement" sera dirigé par le Britannique Paul Daniel.
Le concert "Enchantement" sera dirigé par le Britannique Paul Daniel. - @JulienBenhamou

Des contacts qui ont aussi manqué à Prisca, 2ème violon. "Je n'ai pas eu le temps et ça m'a énormément manqué. J'ai deux enfants, un double niveau, c'était la panique totale. C'est un plaisir de revenir travailler. Ça m'a énormément manqué, je suis contente de les revoir."

Sur la scène de l’auditorium, pendant les répétitions,  ils sont 50 au lieu de 90. 1m50 de distance entre chaque musicien et un flacon de gel hydroalcoolique au pied de chaque chaise. Le répertoire est connu, reste à ressouder le collectif, à retrouver les vibrations communes avant un concert qui va faire date confie Prisca.

"Je pense que je ne l'oublierais pas. Souvent je m'amuse en disant que la fête de la musique c'est ma fête du travail. Je ne joue pas le joue de la fête de la musique. C'est une belle date pour revenir devant le public de l'auditorium."

Le public peut être rassuré. L’ONBA est bien décidé à soigner sa rentrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu