Culture – Loisirs

VIDÉO - Fête de la science en Isère : visite au Musée de la chimie à Jarrie

Par Laurent Gallien, France Bleu Isère vendredi 13 octobre 2017 à 18:50

Le célèbre tableau des éléments de Mendeleïev
Le célèbre tableau des éléments de Mendeleïev © Radio France - Laurent Gallien

La Fête de la science touche à sa fin ce week-end. Parmi les lieux qu'elle a permis de découvrir il y a le petit musée de la commune de Jarrie, au sud de Grenoble, à quelques dizaines de mètres à peine d'un site Arkema.

A Jarrie la chimie fait partie de l'histoire et du paysage. Depuis 1915 cette commune au sud de Grenoble vit au rythme d'une grande usine de Chlore qui, comme beaucoup dans la région, a vu le jour pour produire du gaz de combat. Une origine sombre que n'élude pas ce musée qui depuis qu'il a été municipalisé en 2014 ne traite plus seulement de l'histoire de la chimie locale mais replace cette histoire-là au sein de la grande histoire de la chimie.

Tout est chimie...

Dans la première salle on peut voir un "produit chimique inventé il y a 4 000 ans par les égyptiens, explique Caroline Guérin, à la fois responsable et guide de ce musée, un objet de synthèse chloré à base de plomb qui permet de se prémunir des maladies". Le but de ce musée est "pédagogique". Il s'agit de montrant la place qu'à la chimie dans notre vie de tous les jours. Et qu'elle a toujours eu ou presque. Après les égyptiens il y a, autre exemple, le savon d'Alep, produit chimique qui a aujourd'hui 3 500 ans. "Tout est chimie, ajoute Caroline Guérin, dès qu'on a une transformation de la matière on fait de la chimie". Quand on fait une mayonnaise par exemple.

Et la sécurité? Les accidents? Bophal, Séveso, Feyzin,Toulouse... Le Musée de la chimie de Jarrie ne passe pas à côté, pour montrer aussi que la chimie et son industrie ont changé. La dernière salle du musée parle de "chimie verte" et présente aussi le risque et sa gestion. "Nous ne sommes pas là pour faire la promotion de l'industrie chimique dit Caroline Guérin, d'ailleurs nous ne sommes pas financés par l'industrie chimique, nous sommes dans une volonté de faire découvrir la chimie. Qu'est-ce-que c'est et à quoi ça sert? Avant de critique la chimie il faut bien la comprendre, pour après se faire une opinion".

A une époque les chimistes "soufflaient" eux-même leurs ustensiles... - Radio France
A une époque les chimistes "soufflaient" eux-même leurs ustensiles... © Radio France - Laurent Gallien

Des égyptiens à la pile Sodium-ion via Lavoisier

Entre les égyptiens et la pile Sodium-ion - solution possible pour faire face au manque de Lithium à l'avenir - le musée permet de faire connaissance avec Lavoisier, Mendeleïev, Volta, dont on peut reproduire soi-même la pile. Il permet de voir qu'on fabrique aussi à Jarrie... des rubis (société Rubis SA) dont les utilisations sont variées! On passe par un laboratoire 1900 reconstitué de la Société chimique du Rhône, ancêtre de Rhône-Poulenc, qui fabriquaient de l'aspirine (acide acétylsalicylique) à Saint-Fons. On fait connaissance avec d'étranges machines... Une visite scientifique et érudite mais accessible.

Faite vous-même la première pile de Volta - Radio France
Faite vous-même la première pile de Volta © Radio France - Laurent Gallien
La distillation, première technique pour séparer les éléments... - Radio France
La distillation, première technique pour séparer les éléments... © Radio France - Laurent Gallien
A l'origine pour blanchir les tissus... - Radio France
A l'origine pour blanchir les tissus... © Radio France - Laurent Gallien