Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Les Fêtes de Bayonne 2018

Fêtes de Bayonne payantes : le recours des opposants rejeté

mercredi 11 juillet 2018 à 19:58 Par Maxime Bacquié, France Bleu Pays Basque

Les fêtes de Bayonne seront bien payantes. Le tribunal administratif de Pau a rejeté ce mercredi le recours des opposants estimant qu'il n'y a aucun élément dans leur recours qui remet en cause la légalité du dispositif.

L'affiche des Fêtes de Bayonne 2018 par Gwladys Esnault
L'affiche des Fêtes de Bayonne 2018 par Gwladys Esnault © Radio France - Thibault Vincent

Bayonne, France

Le tribunal administratif de Pau a rejeté ce mercredi le recours des opposants à l'installation d'un périmètre payant pendant les fêtes de Bayonne. Ils demandaient la suspension de cet arrêté pris par la ville de Bayonne au mois de juin, qui impose à tous les non-résidents de payer l'entrée. 

Le juge des référé a estimé que les arguments soulevés par le recours (principe d'égalité, liberté de mouvement notamment) ne remettait pas en cause la légalité de l'arrêté. 

"La décision du tribunal n'est absolument pas motivée"

Le militant socialiste Joe Mendès avait porté ce recours. Il se dit aujourd'hui très surpris par la décision du juge des référés. "_Il n'y a aucune réponse aux questions que nous avions soulevées_, la décision n'est absolument pas motivée. Le combat continue". Joe Mendes devra, comme les autres requérants, verser 1 000 euros à la ville de Bayonne pour payer les frais de justice, c'est la procédure normale.

"La décision du juge des référés n'est absolument pas motivée" Joe Mendes