Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2017

Fêtes de la Madeleine, Nuñez coulés, Marin surnage,Talavante surfe

jeudi 20 juillet 2017 à 21:22 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

La feria de la Madeleine montoise.2è service hier devant une arène presque comble. Des toros de Nuñez del Cuvillo pour Enrique Ponce, Alejandro Talavante et Gines Marin .

A Talavante
A Talavante © AFP

Mont-de-Marsan, France

Marin coupe la seule oreille au denier toro, Talavante réalise une faena somptueuse au 5è mais hélas gâchée par l’épée. Une corrida bien décevante du point de vue du bétail.

Pour qu’il y ait tauromachie, encore une fois et l’on n’aura de cesse de le répéter, il faut des toros. Et le Plumaçon hier en a manqué. Quatre premiers exemplaires plus ou moins honorablement fagotés mais faibles, sans race si ce n’est cette base de noblesse perceptible. Mais des cornus sans jus, sans gaz, qui s’éteignent. Bref, Ponce, grand magicien de la tauromachie de sens, a séché sur deux Nuñez dépourvus de qualité. Itou pour Talavante avec un minable Nuñez, tutti pareil pour Marin. Donc le cénacle s’ennuie alors, donc, le conclave commence à réclamer des têtes ou à s’amuser, ou à râler. L’on se dit que tout cela sent le gros ratage qui va faire mal. Et puis sort ce cinquième à la sale tronche, pas de cou, frisotté du mufle, un certain « Utrerito ». Le toro, hors du type, va pourtant être vibrant à la pique et vivant dans la lidia. Un bon Nuñez que Talavante va envelopper dans la soie de son » toreo » subtil, inventif. Il y aura grandes séries onctueuses notamment à gauche, des « cites » de face et pour finir des « bernardinas », ces passes inversées des » manoletinas », qui ont fait lever Plumaçon. Las…Talavante tue mal et la possibilité d’une ile à deux oreilles s’envole. Heureusement le sixième n’est pas mal et le gamin de vint ans, ce Marin nabvigue à vue,passe les bouées et tire son épingle du jeu par un exercice engagé et frais. Ouf !

Vincent Bourg, chroniqueur taurin au journal Sud- Ouest.

A Talavante - AFP
A Talavante © AFP

Ce jeudi matin novillada sans picador, deux oreilles pour le landais Dorian Canton et une pour le novillero de Valencia Ismaël Jimenez, puis à 18h, 3è de Feria. Toros de la Quinta pour Juan Bautista, Juan del Alamo et David Mora. Un,hommage particulier sera rendu au matador défunt tué à Aire, Ivàn Fandiño, qui était du cartel initial de cette corrida de la Madeleine.