Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fêtes de Noël : la grande roue pourra-t-elle accueillir du public à Bordeaux ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

La mairie de Bordeaux a annoncé l'installation d'une grande roue panoramique pour Noël, place des Quinconces, à partir du 19 décembre. Alors qu'à Lille, le préfet interdit son accès au public, la préfecture de Gironde ne s'est toujours pas prononcée.

La grande roue sera installée place des Quinconces.
La grande roue sera installée place des Quinconces. © AFP - Philippe Roy

Va-t-on pouvoir monter sur la grande roue de Bordeaux à Noël ? La mairie a annoncé cette semaine qu'une grande roue panoramique serait installée place des Quinconces du 19 décembre au 3 janvier. Dans un communiqué, elle précise que "l’équipement sera ouvert chaque jour de 10h à 23h avec une fréquentation estimée de 50 à 200 personnes à l’heure".

Seulement, à Lille, la grande roue encore en cours d'installation ce mercredi a été interdite au public par le préfet du Nord en raison de la crise sanitaire. À Bordeaux, le manège devrait ouvrir après le 15 décembre, date annoncée par Emmanuel Macron pour le début d'un déconfinement progressif. Mais pour l'heure, impossible de savoir si les Bordelais seront autorisés à faire un tour. Une réunion entre la préfecture et la Ville est prévue la semaine prochaine. 

"Si on ne peut pas monter dedans ça sert à rien"

La mairie de Bordeaux n'imagine pas cette grande roue vide place des Quinconces mais la préfecture pourrait, comme à Lille, interdire son ouverture. Elle attend le 15 décembre pour se prononcer et pour le moment, selon les services de l'État, les conditions sanitaires ne sont pas réunies car l'animation pourrait entraîner des attroupements de plus de six personnes.

Pour Michel et Martine, deux retraités bordelais, une grande roue sans public n'aurait aucun sens : "Il y a du grand air, on n'est pas dans des oeufs comme au sport d'hiver", explique Michel. "Et puis la grande roue pour que ça fasse joli... ça ne sert à rien si on ne peut pas monter dedans", ajoute Martine.

Prêt à travailler

L'exploitant de la grande roue, Éric Vatonne, compte pourtant bien s'installer même s'il ne peut pas recevoir du public : "Beaucoup de fêtes foraines ont été annulées cette année. C'est important de montrer qu'on est prêt et qu'on est là pour travailler...Et remonter le manège ça fait du bien au moral", explique-t-il. Avec la crise sanitaire, il estime avoir perdu 40% de chiffre d'affaires comparé à 2019. La grande roue permettrait également d'amener un peu l'esprit des fêtes de fin d'année en ville selon lui. Frédéric un riverain, approuve l'idée : "Ça a un côté magique, ça ferait du bien à beaucoup de gens je pense."

Le forain espère toutefois pouvoir ouvrir car certaines charges, elles, continuent de tomber : "Il y a les manèges à rembourser, les assurances... même si on ne travaille pas, il faut payer." Il rappelle également que sur sa grande roue, les masques sont obligatoires et les nacelles, qui ne peuvent pas accueillir plus de six personnes, sont ouvertes. Par ailleurs, il ne fait monter que les membres d'une même famille ensemble.  

Enfin, s'il peut ouvrir, l'exploitant du groupe "Grandes roues de France" offrira 10.000 entrées gratuites aux bénéficiaires des Restos du cœur, des places valables de 10 heures à 14 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess