Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

VIDÉO - Le réalisateur Nicolas Vanier en tournage dans le Gard rhodanien pour son film "Poly"

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Le réalisateur Nicolas Vanier de retour dans le Gard. Après la Camargue l'an dernier, c'est le Gard rhodanien qu'il a choisi cette fois pour le tournage de "Poly". 32 lieux de tournage. Parmi eux, Montclus, l'un des plus beaux villages de France.

Le réalisateur Nicolas Vanier
Le réalisateur Nicolas Vanier © Radio France - Sylvie Duchesne

Montclus, France

Montclus dans le Gard rhodanien. 200 habitants, l'un des plus beaux villages de France. C'est l'une des communes choisies par le réalisateur Nicolas Vanier pour tourner son dernier film "Poly". Poly, pour les plus anciens, c'est ce feuilleton télévisé écrit et réalisé par Cécile Aubry dans les années 60. Une époque que Nicolas Vanier a également retenue pour son film. C'est une petite fille, en revanche, qui joue le rôle tenu par Mehdi dans le feuilleton.

L'histoire est celle de Cécile, 10 ans qui déménage dans le sud de la France avec sa mère, Louise, jouée par Julie Gayet. Lorsqu'un cirque de passage s'installe dans le village, Cécile découvre que Poly, le poney vedette est maltraité. Elle décide de le protéger et d'organiser son évasion. A l'affiche également, François Cluzet et Patrick Timsit. "Moi j'ai passé toute mon enfance au milieu des chiens et des chevaux confie Nicolas Vanier, ça me fait plaisir de continuer un peu l'histoire entre Cécile Aubry et moi-même." 

"La relation de l'homme à la nature"

" Il y a dans ce film, la relation de l'homme à l'animal. C'est un sujet d'actualité. C'est aussi la relation de l'homme à la nature, poursuit Nicolas Vanier. Tourner ce film dans les années 60 permet peut-être aussi d'offrir la possibilité à certains de regarder dans le rétroviseur."

Nicolas Vanier

Des habitants très coopérants

C'est en avril que l'équipe du tournage (près de 80 personnes) s'est installée dans le Gard rhodanien pour les repérages. Les communes ont toutes joué le jeu. Goudargues a mis à disposition une salle pour le stockage des costumes. A la Roque-sur-Cèze, c'est un véritable studio de cinéma qui a été construit dans une maison. Montclus a séduit par son authenticité. 

"Il y a un gros travail de préparation qui est indispensable et qui consiste à expliquer aux personnes ce qui va se passer. Et surtout, qu'il s'agit d'un travail de collaboration. Le film doit se faire avec les gens. Ils ont tous ouverts leur porte."

Mathieu Delahousse, le régisseur général du film

3000 nuitées sur place

Au total, 32 lieux de tournage, 56 décors et une manne économique non négligeable pour le Gard rhodanien. L’équipe technique du film loge en effet sur place depuis fin avril. 42 gîtes, 5 hôtels et 3 chambres d'hôtes ont été réservés ce qui représente environ 3000 nuitées. La saison a bien commencé pour les professionnels locaux du tourisme. Le tournage lui, doit s'achever fin juin. Le film "Poly" lui sera sur les écrans en 2020. 

Reportage à Montclus sur le tournage de Poly

Retour aux années 60 à Montclus - Radio France
Retour aux années 60 à Montclus © Radio France - Sylvie Duchesne
Nathalie et Magali, figurantes pour la première fois - Radio France
Nathalie et Magali, figurantes pour la première fois © Radio France - Sylvie Duchesne
Le cirque de Poly - Radio France
Le cirque de Poly © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu