Économie – Social

Les clubs de plage du littoral roussillonnais fermés jusqu'à l'année prochaine

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon mardi 27 septembre 2016 à 18:03

Ménage à fond chez Janine avant fermeture
Ménage à fond chez Janine avant fermeture © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Sur toutes les plages du littoral des Pyrénées-Orientales, on plie bagages après une saison estivale épuisante. Le démontage des paillotes peut durer un mois.

On remballe jusqu'à l'année prochaine sur les plages du littoral des Pyrénées Orientales : les paillotes et autres clubs et restaurants éphémères sont en train d'être démontés. Tout sera dégagé d'ici le week-end.

Avec un pincement au cœur particulier Chez Janine à Canet-en-Roussillon. Le restaurant qui borde le port de plaisance pourrait fermer définitivement ses portes. En attendant, Frédéric Eichner, le gérant, met encore la main à la pate.

"On range tout, on protège la décoration, le matériel. Ça va être compliqué après quand le rideau sera baissé. C'est une certitude, il va y avoir des modifications. J'espère vraiment rester sur le port de Canet-en-Roussillon."

Depuis une semaine, tous les employés enfilent leur gants en plastique et tout est passé au peigne fin. "C'est intense, dur, mais plein d'émotions" , confie Louise, serveuse, qui a la larme à l’œil :

"Il y a eu des moments très durs où on a eu envie de baisser les bras, mais bizarrement il y a truc qui fait qu'on tient. C'est comme une famille chez Janine. C'est Janine quoi. C'est fou "

On récure tout chez Janine - Radio France
On récure tout chez Janine © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Chez Janine, une institution qui pourrait bien fermer - Radio France
Chez Janine, une institution qui pourrait bien fermer © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Car Chez Janine, c'est un peu une institution à Canet-en-Roussillon, avec vue imprenable sur la mer et les voilier. Sauf que les baraques risquent d'être rasées. Le port de Canet-en-Rousillon va subir des gros travaux. Cela a alimenté toutes les conversations cet été.

"On s'est mis dans la tête toute la saison que c'était la dernière. On en a beaucoup discuté avec les clients. Et c'est quand même compliqué parce-qu'on a aucune info." Jade, barmaid

Le reportage d'Anne-Natacha Bouillon

Toute l'équipe espère rester canétoise l'année prochaine.