Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

FIPA de Biarritz : un film sur le hacker extrêmiste Ulcan fait polémique

vendredi 19 janvier 2018 à 18:15 Par Bixente Vrignon, France Bleu Pays Basque

Le documentaire The Patriot met en avant l'action de Ulcan, un activiste sioniste d'extrême-droite. Une erreur de présentation a fait éclater la polémique.

Le documentaire "The Patriot" parle de l'action d'un hacker poursuivi en France
Le documentaire "The Patriot" parle de l'action d'un hacker poursuivi en France © Radio France -

Biarritz, France

Le Festival International des Productions Audiovisuelles (FIPA) de Biarritz révèle chaque année la télévision de demain aux participants et n’évite pas les polémiques. Le film The Patriot est présenté cette année sous ces mots : "Ulcan, un hacker sioniste militant, livre une guerre virtuelle et sans merci aux leaders du mouvement antisémite français".

Des mots qui ont fait s'étouffer le directeur de l'hebdomadaire Politis, Denis Sieffer, co-signataire d'une lettre ouverte au FIPA. Il a été victime de celui qu'il appelle "ce personnage", qui est plutôt un voyou de bas-étage qu'un militant.

"Ce personnage est passible des Assises"

"Il appelle la police et la fait débouler chez les gens. Il a téléphoné un jour chez le père d'un journaliste de Rue 89 pour lui dire que son fils était mort (ce qui était faux). Mais le père, lui, est réellement mort d'une crise cardiaque. Ce personnage est maintenant passible des Assises" s'étrangle Denis Sieffer qui doute de la motivation politique de l'auteur de ces attaques.

Denis Sieffer: "Pierre Stanboul a été menotté et jeté à terre à 3h du matin par des gendarmes mobiles à cause de lui".

Une "erreur" mais la polémique n'était pas nécessaire

La présidente du FIPA, Anne Georget, reconnait une erreur, et d'ailleurs la présentation du documentaire d'une heure a été modifiée sur le site Internet du FIPA. Il en parle maintenant en ces termes : "Ces dernières années, l’antisémitisme n’a cessé d’augmenter en France, mais le vrai champ de bataille est en ligne, là où la haine n’a pas ni limites ni censure. C'est le terrain où s'illustre Ulcan, un hacker sioniste virulent, qui ne recule devant aucune extrémité pour mener son combat contre des personnalités antisémites, mais aussi contre quiconque dénonce ses agissements. Il est poursuivi par la justice française. Une histoire d'extrémisme et de vengeance sans foi ni loi à l'ère cybernétique".

Erreur réparée, mais Anne Georget regrette que la polémique se soit étalée sur la place publique : "On a fait une erreur, mais je regrette qu'on ne m'ait pas passé un coup de fil. On aurait corrigé tout de suite", et d'ajouter que The Patriot "n'est pas un film à la gloire d'Ulcan"

Anne Georget: "on a été ébahis de voir que c'était publié sans essayer de régler simplement les choses

The Patriot sera diffusé le 25 et le 27 janvier à 14h au Casino Bellevue de Biarritz, dans le cadre du FIPA. Il sera suivi d'un débat avec le président de Reporters Sans Frontières, Pierre Haski.