Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Firminy : le site Le Corbusier risque-t-il de perdre son classement au patrimoine de l'Unesco ?

lundi 4 mars 2019 à 3:57 Par Nerissa Hemani, France Bleu Saint-Étienne Loire

A Marseille, un projet d'urbanisation pourrait remettre en cause le classement au patrimoine de l’Unesco de la cité radieuse imaginée par le Corbusier. Si un site est déclassé alors toute la série est menacée. Le commissaire enquêteur de la métropole de Marseille doit rendre son avis ce lundi.

La Maison de la Culture à Firminy, une oeuvre de Le Corbusier classée à l'UNESCO
La Maison de la Culture à Firminy, une oeuvre de Le Corbusier classée à l'UNESCO © Radio France - Yves Renaud

Firminy, France

C'est un projet d'urbanisation dans le quartier de la cité radieuse à Marseille qui crée l'inquiétude. Tout travaux non conformes au cahier des charges prévu par l'Unesco risque d’entraîner un déclassement du site.   Les 16 autres sites de la série Le Corbusier en France et à l'étranger pourraient l'être également.  Le commissaire enquêteur de la métropole de Marseille doit rendre son avis ce lundi.  

Un label fragile  

A Marseille, le plan local d'urbanisme prévoit la construction de trois tours de 23 et 32 mètres de haut qui masque la vue de la cité radieuse. Pour Bénédicte Gandini, architecte à la fondation Le Corbusier et en charge de la série transnational ce n'est pas en accord avec le cahier des charges de l’Unesco. 

Elle rappelle que la moindre modification d'un site peut avoir des conséquences sur les autres. " Il faut que chaque site soit cohérent avec les autres. C'est sûr qu'une inscription au patrimoine donne envie de faire des projet de valorisation mais il ne faut pas oublier le contexte et la solidarité entre les sites" avertie-t-elle.

"Ce n'est pas un seul site mais une série de 17 œuvres sur 7 pays et 3 continents qui est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco" - Bénédicte Gandini, architecte

Néanmoins, la métropole de Marseille se veut rassurante, pour l'instant, le projet n'est pas encore arrêté.  

A Firminy, le label Unesco, c'est quoi ? 

A Firminy, la maison de la culture a été labellisée en 2016 comme les 16 autres sites. Toutefois, le classement au patrimoine mondiale de l'Unesco a tout autant d'avantage que de contraintes. 

  • Une image de marque :  le label Unesco permet d'attirer des visiteurs du monde entier. Le site le Corbusier à Firminy, c'est le lieu le plus visité par les étrangers dans la Loire avec 20 % de touristes étrangers dont une majorité de chinois attirés par le label Unesco. Ce n'est pas non plus un ras de marrée de touriste puisque le nombre de visiteurs est passé de 18 000 en 2016 à 20 000 en 2018.   
  • Peu de financement : contrairement à ce qu'on pourrait pensé, l’Unesco n'apporte pas de financement particulier au site de Firminy (hors mis l'accès au fonds du patrimoine mondial). Il permet simplement une assistance d’urgence pour réparer les dommages causés par les catastrophes naturelles ou par l’activité humaine  
  • Des contraintes d’aménagement : toute modification sur le site ou dans la zone tampon doit être signalée à l’Unesco. Il faut aussi consulter avant tout travaux la fondation Le Corbusier, le ministère de la culture et la DRAC de la région.