Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

François Hollande salue le courage de deux Drômois pendant la Seconde Guerre mondiale

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Plusieurs centaines de personnes étaient ce jeudi à Montségur-sur-Lauzon pour la remise des médailles des Justes à titre posthume.L'ancien président de la République, François Hollande, a également participé à la cérémonie. Une façon de remercier les héros de la Seconde Guerre mondiale.

François Hollande dévoile la plaque commémorative square des Justes à Montségur-sur-Lauzon dans la Drôme
François Hollande dévoile la plaque commémorative square des Justes à Montségur-sur-Lauzon dans la Drôme © Radio France - Nina Valette

Montségur-sur-Lauzon, France

En 1942, Amédée et Renée Tena cachent Anna Hilsberg dans la Drôme. Cette adolescente de 17 ans vient de s'échapper d'un camp réservé aux juifs à Vénissieux. Pour leur courage, les époux Tena ont reçu à titre posthume, la médaille des Justes parmi les Nations ; c'est la plus haute distinction civile décernée par Israël. Pour l'occasion, l'ancien président de la République française a fait le déplacement.

"Juste parmi les Nations", la plus haute distinction civile décernée par l’Etat hébreu, à des personnes non juives qui, au péril de leur vie, ont aidé des Juifs persécutés par l’occupant nazi. - Radio France
"Juste parmi les Nations", la plus haute distinction civile décernée par l’Etat hébreu, à des personnes non juives qui, au péril de leur vie, ont aidé des Juifs persécutés par l’occupant nazi. © Radio France - Nina Valette

Des retrouvailles entre les deux familles

En présence d'hommes et de femmes politiques français mais aussi une représentante israélienne, les descendants d'Amédée et Renée Tena ont reçu la médaille des Justes pour le courage de leurs aînés. 

En 1942, ils hébergent plusieurs enfants juifs dans leur maison drômoise pour leur éviter une mort certaine. Parmi ces enfants, Anna Hilsberg, originaire de Pologne. En quelques semaines, elle reçoit des faux papiers, au nom d'Anne-Marie Devennes, trouve du travail à Valence et démarre une nouvelle vie.

Amédée et Renée Tena  - Aucun(e)
Amédée et Renée Tena - DR

Cette histoire a été révélée par Valérie Perthuis-Portheret. Pendant 25 ans, l'historienne a fait des recherches sur cette période sombre, jusqu'à découvrir la "maison d'accueil" de Renée et Amédée. En cherchant, cette femme retrouve la trace d'Anna Hilsberg en Israël. Alors qu'elle n'a jamais raconté son histoire à sa fille, elle accepte de ce confier. Ce témoignage permet à l'historienne de mettre en relation les deux familles. Malheureusement, les époux drômois sont morts au début des années 2000 ainsi que leur fils. Anna a pu correspondre avec les nièces du couple de bienfaiteurs avant de mourir au début de l'année 2019.   

Cette cérémonie à Montségur-sur-Lauzon a permis à Daphna, la fille d'Anna venue d’Israël, mais aussi Florence, la petite nièce d'Amédée et Renée de faire connaissance et de créer un premier lien.  

Première rencontre entre Florence, la petite nièce des époux Tena (à Gauche) et Daphna le fille d'Anna venue d’Israël pour l'occasion  - Radio France
Première rencontre entre Florence, la petite nièce des époux Tena (à Gauche) et Daphna le fille d'Anna venue d’Israël pour l'occasion © Radio France - Nina Valette

Ça fait du bien de voir ça " - François Hollande, ancien Président de la République 

L'ancien président de la République a profité de la cérémonie pour revenir dans la Drôme  - Radio France
L'ancien président de la République a profité de la cérémonie pour revenir dans la Drôme © Radio France - Nina Valette

Pour la remise des médailles, l'ancien président de la République François Hollande a fait le déplacement. "C'est important d'être ici parce qu'une famille a pu sauver des enfants grâce à son courage. Des enfants qui ont ensuite pu donner naissance à d'autres vies. Des actes souvent discrets, souvent secrets dans les familles. Mais quand on voit ces deux familles s'embrasser, se rencontrer, le lien est au-delà de la circonstance. Et _quand l’émotion est facteur de conscience, elle est utile_", raconte l'ancien chef de l'Etat. 

Pour l'occasion, la ville a dévoilé une plaque commémorative. 

François Hollande dévoile la plaque commémorative à Montségur-sur-Lauzon  - Radio France
François Hollande dévoile la plaque commémorative à Montségur-sur-Lauzon © Radio France - Nina Valette
Choix de la station

France Bleu