Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Françoise Bourdin, la discrète romancière euroise aux 15 millions de livres vendus

Françoise Bourdin fait partie des dix écrivains les plus vendus en France mais elle n'est jamais invitée sur les plateaux de télévision. Elle vient de sortir son 47ème roman qu'on retrouvera sans nul doute sur les serviettes de plage cet été. Rencontre dans son village de Port Mort, dans l'Eure.

Françoise Bourdin dans son cabinet de travail à Port Mort. L'écriture est pour elle jubilatoire.
Françoise Bourdin dans son cabinet de travail à Port Mort. L'écriture est pour elle jubilatoire. © Radio France - Anne Bertrand

Port-Mort, France

Françoise Bourdin a passé son enfance au milieu des crinolines et des chapeaux à plumes : ses parents étaient chanteurs lyriques. "Tous ces opéras que j'ai vus en coulisses quand j'étais gamine, avec une musique de Puccini ou de Verdi, ça ne peut que vous donner envie un jour d'inventer des histoires !"

Françoise Bourdin écrit son premier roman à l'âge de 20 ans, elle en publie deux coup sur coup chez Julliard. "Et puis après... hé bien, je suis partie faire autre chose : me marier, avoir des enfants, me livrer à ma passion des chevaux et le jour où j'ai voulu me faire publier de nouveau, inutile de vous dire que personne ne m'attendait et que ça n'a pas été tout simple." Au début des années 1990, deux éditeurs la recontactent enfin et le succès ne se dément plus. Elle a vendu depuis 15 millions de livres en France, sans compter ceux traduits à l'étranger. "Ce chiffre me fascine moi-même. C'est extraordinaire, extravagant. Au début de ma carrière, je n'aurais pas osé rêver de ça."

Ses livres se transmettent de mères en filles

Françoise Bourdin s'installe chaque matin, à 7 heures, face à son ordinateur dans le petit cabinet de travail de sa belle maison de Port Mort, un village situé entre Vernon et Les Andelys. L'écriture est pour la romancière aux 47 livres un exercice jubilatoire. Une conversation entendue dans un bistro ou la queue d'un supermarché : tout l'inspire ! 

Il y a toujours dans les livres de Françoise Bourdin une histoire d'amour, c'est sa marque de fabrique. Mais non, son lectorat n'est pas exclusivement féminin ! Elle s'en rend compte depuis une dizaine d'années dans les salons du livre."Quand je demande c'est pour qui ? C'est pour moi, c'est pour Jean-Jacques !" Françoise Bourdin, qui est âgée de 67 ans, s'aperçoit aussi - et pour son plus grand bonheur - que son lectorat ne vieillit pas car ses livres se transmettent de mère en fille. 

Il vaut mieux avoir des lecteurs que des critiques!

Françoise Bourdin fait partie des 10 écrivains les plus vendus en France et pourtant elle est rarement invitée sur les plateaux télé ou citée dans les journaux. Au début de sa carrière, elle en a un peu souffert. "J'aurais préféré une mauvaise critique que ce silence, où manifestement ils ne veulent même pas soulever la couverture et lire le premier paragraphe. Après je me suis consolée en me disant qu'il vaut mieux des lecteurs que des critiques." Et rien ne lui fait plus plaisir quand on lui dit : "Je n'aimais plus lire et depuis que je vous lis, j'ai recommencé." "C'est comme les gens qui me disent qu'ils n'arrivent pas à éteindre la nuit, je suis ravie !"

Françoise Bourdin assume aussi son côté sauvage. Parisienne d'origine, elle y possède un pied-à-terre mais ne vit plus à l'année dans la capitale. Et les mondanités l'ennuient. "Dans les cocktails, j'ai l'impression de perdre mon temps. Finalement, on ne parle à personne et si c'est pour boire du champagne, j'en ai du meilleur chez moi !"

Choix de la station

France Bleu