Culture – Loisirs

Le Gault-et-Millau sacre le Vendéen Alexandre Couillon "meilleur cuisinier de l'année"

Par François Sauvestre, France Bleu Loire Océan et France Bleu mercredi 19 octobre 2016 à 12:55

Alexandre Couillon sacré chef de l'année par Gault-et-Millau
Alexandre Couillon sacré chef de l'année par Gault-et-Millau © Maxppp - Maxppp

Alexandre Couillon, patron du restaurant La Marine à L'Herbaudière, sur l'île de Noirmoutier a été sacré meilleur chef cuisinier dans le guide 2017 de Gault-et-Millau. Les critiques gastronomiques ont fait le choix d'une "cuisine simple" selon le restaurateur vendéen. Il sera couronné le 24 octobre.

Il est installé tout au nord de l'île de Noirmoutier depuis 1999. Alexandre Couillon et son épouse, Céline ont repris le restaurant La Marine, à l'Herbaudière il y a 17 ans et ont depuis collectionné les récompenses, dont deux étoiles au guide Michelin. Une autre distinction vient donc les mettre à nouveau dans la lumière. Alexandre Couillon a été sacré "meilleur cuisinier de l'année" dans le guide 2017 Gault-et-Millau et sera couronné le 24 octobre.

"C'est une très belle récompense", s'enthousiasme Alexandre Couillon qui a tout de suite pensé à ses débuts, en tant qu'apprenti cuisinier dans le restaurant Le Rossini, à La Baule. "Chaque année un chef nous mettait le Gault-et-Millau entre les mains et on rêvait. Aujourd'hui c'est nous !". Le cuisinier vendéen est aussi conscient que ce titre, décerné par les critiques gastronomiques du célèbre guide va lui apporter "une clientèle supplémentaire". La Marine offre le choix entre trois menus. L'un à 70 euros, l'autre à 100 et un troisième à 150 euros.

Des produits du potager et du poisson

Quand on lui demande ce qui a fait la différence pour l'attribution de ce titre, Alexandre Couillon répond qu'il fait la cuisine "le plus simplement possible". Le couple de restaurateurs possède, à côté de l'établissement, un potager de 1.800 mètres carrés d'où viennent les légumes frais. Tous les matins, le chef cueille ses produits. "En ce moment, j'utilise beaucoup les premières feuilles de chou", précise t-il.

L'autre base de ses menus, Alexandre Couillon va la chercher "à 50 mètres de son restaurant", sur le port de l'Herbaudière. "La mer nous offre ce qu'elle a de meilleur", voilà la philosophie du patron de La Marine. Ça lui réussit plutôt bien !

Partager sur :