Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Découvrez Nîmes autrement en suivant George Sand

mercredi 26 juillet 2017 à 5:30 Par Maxime Bacquié, France Bleu Gard Lozère

En 1838, le Nimois Jules Boucoiran invite la célèbre romancière George Sand pour lui faire visiter la ville. Cet été, le musée des Beaux Arts de Nimes propose de revivre cette visite avec une pièce de théâtre ambulante, dans la ville, qui permet au spectateur de découvrir les lieux emblématiques.

Les deux acteurs (à droite en blanc) jouent dans l'hôtel Bézard de Nimes pour le faire découvrir aux spectateurs
Les deux acteurs (à droite en blanc) jouent dans l'hôtel Bézard de Nimes pour le faire découvrir aux spectateurs - Maxime Bacquié

Nîmes, France

Ce n'est pas une plongée dans le Nimes du 19e siècle. Les deux acteurs qui incarnent George Sand et Jules Boucoiran sont habillés sobrement, pas de costume d'époque. Leur dialogue sont également moderne et n'ont pas valeur historique. "Jules Boucoiran a été le précepteur des enfants de George Sand mais on ignore s'ils étaient amants. Dans leur dialogue, il y a du vrai mais surtout du vraisemblable," explique Denis Lanoy, le metteur en scène. C'est lui qui a eu l'idée de cette pièce de théâtre qui emmène le spectateur dans la ville, à la découverte des lieux emblématiques comme la préfecture, l'hôtel Bézart ou l'avenue Feuchères.

Sur l'avenue Feuchères, les acteurs doivent élever la voix pour se faire entendre - Radio France
Sur l'avenue Feuchères, les acteurs doivent élever la voix pour se faire entendre © Radio France - Maxime Bacquié

Des difficultés pour entendre les dialogues

Pendant une heure, les deux acteurs bougent, s'arrêtent, dialoguent, mais le problème c'est qu'autour, la vie ne s'arrête pas. Sur l'avenue Feuchères par exemple, les voitures passent à deux mètres du groupe de 35 spectateurs et certains ont parfois du mal à entendre les dialogues. "Je trouve que la voix de George Sand ne porte pas, c'est très dommage", indique Jeanne-Marie. Même dans le bel escalier de l'hôtel Bézart, les spectateurs doivent tendre l'oreille. "Je trouve que ça raisonne et je ne comprend pas tout," chuchote une dame qui tente du coup de se rapprocher.

Les deux acteurs emmènent le groupe dans l'escalier de la préfecture - Radio France
Les deux acteurs emmènent le groupe dans l'escalier de la préfecture © Radio France - Maxime Bacquié

Tous les mercredi à 18h30 jusqu'au 15 août

Pour le reste, le pari est plutôt réussi. Le format est original et surtout les spectateurs apprécient de découvrir des lieux devant lesquels ils passent tous les jours. "Je trouve le concept très intéressant, je ne regrette pas, j'ai appris beaucoup de choses, notamment sur l'avenue Feuchères, que j'emprunte tous les jours pour aller à la gare," souffle Albert, qui habite à Nîmes depuis douze ans. Ce spectacle ambulant est prévu tous les mercredi jusqu'au 15 août.