Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Gers : Les habitants de Saint-Blancard veulent sauver leur château

dimanche 31 décembre 2017 à 15:21 Par Leila Mechaouri, France Bleu Occitanie et France Bleu

La commune de Saint-Blancard dans le Gers lance un appel à l'aide pour la sauvegarde de son château. Le propriétaire le laisse à l'abandon depuis plusieurs années. Une pétition a été mise en ligne.

Le talus du château est entretenu par les habitants de Saint-Blancard.
Le talus du château est entretenu par les habitants de Saint-Blancard. © Radio France - Leïla Méchaouri

Saint-Blancard, France

"On ne sait plus quoi faire, aidez-nous!", lance l'adjointe au maire de Saint-Blancard, Sandrine Bajon. La petite commune gersoise, à la frontière de la Haute-Garonne, se mobilise pour sauver son château. 

Sandrine Bajon : "Honte au propriétaire!"

Datant du XIVe siècle, il est laissé à l'abandon par son propriétaire, un riche Britannique qui a racheté l'édifice il y a 25 ans. Ce dernier ne donne plus aucune nouvelle depuis trois ans et le bâtiment se détériore très dangereusement. La toiture, en particulier, est dans un piteux état. Certaines parties du château - l'aile dite "des demoiselles" et l'orangeraie - se sont tout simplement écroulées. On constate aussi de nombreuses infiltrations. 

Inscrit aux Monuments historiques

La municipalité a émis un arrêté de péril. L'avenir du château est aujourd'hui entre les mains de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) et de la préfecture de région. Déjà "incrit" aux Monuments historiques, il faudrait qu'il y soit "classé" pour que des travaux soient engagés d'office. Pour cela, les services de l'Etat doivent le faire passer en commission nationale, une procédure longue où les dossiers s'accumulent. Mais paradoxalement, le château n'est pas encore assez délabré pour être considéré comme prioritaire. 

Le reportage France Bleu Occitanie de Leïla Méchaouri

Aucun travaux n'ont été engagés au château depuis une dizaine d'années. - Radio France
Aucun travaux n'ont été engagés au château depuis une dizaine d'années. © Radio France - Leïla Méchaouri

De l'extérieur, il paraît même plutôt en bon état. Pour prouver qu'il y a urgence, les membres de l'association de sauvegarde du château ont donc décidé d'y entrer malgré tout. "Pas par curiosité mais pour prendre des photos, pour que ça frappe. On se demande ce qu'il faut faire. Comment leur expliquer?", poursuit Sandrine Bajon. 

1000 signatures sur la pétition

Les lieux sont régulièrement squattés, des porcelaines et des pierres anciennes ont été pillées. "On ne peut pas laisser un an de plus au propriétaire, insiste Patricia Roudeau, co-présidente de l'association de sauvegarde du château de Saint-Blancard. S'il ne veut rien faire, qu'il vende!"  

Car avec son château construit sous François Ier, tout un pan du patrimoine disparaît, se désole² le maire Georges Barthe : "Ce château c'est toute une histoire. On n'a pas le droit de laisser tomber!" Si rien n'est fait, la commune se dit prête à prendre le risque d'engager les travaux. Les habitants de Saint-Blancard ont lancé une pétition (sur Internet et sur papier) qui a recueilli 1000 signatures environ.