Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Football

Girondins de Bordeaux : "Faire vivre aux spectateurs une soirée inoubliable"

mercredi 28 novembre 2018 à 10:22 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Le nouveau directeur commercial des Girondins de Bordeaux Jacques d'Arrigo veut "magnifier" l'expérience match au Matmut Atlantique afin de remplir l'enceinte bordelaise.

Jacques d'Arrigo dans le studio de France Bleu Gironde.
Jacques d'Arrigo dans le studio de France Bleu Gironde. © Radio France - Yves Maugue

Bordeaux, France

Nommé en Janvier dernier par M6, Jacques d'Arrigo, le nouveau directeur commercial et communication des Girondins de Bordeaux, a été maintenu par le nouvel actionnaire américain Joe DaGrosa. Un actionnaire qu'il décrit comme très impliqué dans la vie du club et avec des idées très arrêtées sur la politique sportive et commerciale à mener, pour relever les Girondins de Bordeaux.  

Un club désormais dirigé par des experts

Un temps décrié à cause de plusieurs rebondissements dans la procédure d’acquisition du club, Joe DaGrosa est décrit par Jacques d'Arrigo comme un expert de "l'entertainment" à l'américaine secondé par un président Frédéric Longuépée, lui même expert du foot et du sport de haut niveau.

La priorité : améliorer l'accessibilité du Matmut

Depuis le début de la saison, le nombre de spectateurs venant aux matches des Girondins est en baisse. 5 000 de moins en moyenne depuis septembre, ce qui inquiète évidemment le directeur commercial. La répétition des matches tous les trois jours explique en partie selon lui cette baisse, de même que les problèmes d’accessibilité

"On met en place des animations exceptionnelles"

Le nouveau directeur commercial veut aussi, conformément au projet de Joe DaGrosa, soigner la réception des supporters lors des matches au Matmut Atlantique. "Ainsi, nous proposerons dès dimanche pour Bordeaux-PSG un DJ set pendant l'avant match avec des danseurs et des banderoles déployées des deux côtés du stade". Une panoplie de mesures qui doit être soutenue, le directeur commercial en est bien conscient, par des résultats sportifs.

L'interview intégrale de Jacques D'Arrigo, invité de France Bleu Gironde :

Jacques d'Arrigo sur France Bleu Gironde.