Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un Parthenaisien aux délibérations nationales du Goncourt des lycéens

jeudi 16 novembre 2017 à 6:05 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Une classe de première du lycée professionnel Les Grippeaux, à Parthenay, a participé à la sélection du Goncourt des Lycéens. L'un des élèves, Nino, fait même partie des treize lycéens retenus pour la délibération nationale ce jeudi.

Les élèves de la classe de 1ère bac pro service de proximité et vie locale du lycée professionnel Les Grippeaux à Parthenay ont participé à la sélection du Goncourt des lycéens
Les élèves de la classe de 1ère bac pro service de proximité et vie locale du lycée professionnel Les Grippeaux à Parthenay ont participé à la sélection du Goncourt des lycéens © Radio France - Noémie Guillotin

Parthenay, France

C'est le prix littéraire le plus vendu : le Goncourt des lycéens est décerné ce jeudi. Treize lycéens se retrouvent à Rennes pour la délibération nationale. Parmi eux, Nino Pousse, élève de première bac pro service de proximité et vie locale au lycée professionnel Les Grippeaux, à Parthenay. Il va devoir défendre le premier livre du tiercé choisi au niveau régional.

15 romans à lire en moins de deux mois

Depuis environ deux mois, Nino participe avec toute sa classe à la sélection du Goncourt des lycéens. 15 romans à lire en moins de deux mois. "J'ai pas lu tous les livres, j'ai eu beaucoup de mal à m'y mettre au début mais on y a pris goût au fur et à mesure", raconte Chloé. La classe a été divisée en trois équipes, le but était que chacune ait lu toute la sélection.

"J'ai été surprise car des élèves n'avaient jamais lu de romans ou n'avaient jamais été jusqu'au bout d'un roman et au final, en moyenne, ils ont lu trois ou quatre romans donc je suis très fière d'eux", lance Virginie Genet, leur professeur de français.

"Je lisais déjà avant mais là, ça m'a fait encore plus aimé la lecture", Nino, 16 ans

Nino a particulièrement apprécié débattre des livres : "c'était très intéressant l'ardeur avec laquelle certains et certaines ont défendu leur roman". Ce travail autour des lycéens s'est organisé autour de temps forts : "On a fait des brigades de lecture, les élèves ont débarqué dans les classes pour faire des lectures impromptues. On a organisé une soirée lecture publique au lycée", détaille Virginie Genet.

Un engouement qui a gagné tout l'établissement. "Les enseignants se sont mis aussi à lire la sélection. On a mis un tableau en salle des profs et chacun s'inscrivait sur les livres qu'il avait lu", raconte Soline Goguet, documentaliste au lycée Les Grippeaux.

Quel sera le livre gagnant ? Réponse ce jeudi autour de 12h45. Les romans finalistes du Goncourt des lycéens 2017 sont : "Bakhita", de Véronique Olmi, "L'art de perdre", d'Alice Zeniter, "Un loup pour l'homme", de Brigitte Giraud, "Summer", de Monica Sabolo.