Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Grâce à la Fanzinothèque, "Poitiers est la capitale de France de la contre-culture punk"

-
Par , France Bleu Poitou

Lieu unique en Europe, la Fanzinothèque de Poitiers, installée au Confort Moderne, vient de fêter ses 30 ans. Ses trésors faits de papiers, colle et ciseaux font de la résistance à l'heure d'Internet et du tout-numérique.

La Fanzinothèque de Poitiers contient plus de 55.000 documents.
La Fanzinothèque de Poitiers contient plus de 55.000 documents. © Radio France - Jules Brelaz

Poitiers, France

Le Dernier Neurone, La Flying Charentaise, Le Citron Hallucinogène, Chacal Puant ou encore Jambon Blindé... Comme une invitation au voyage, les noms des document exposés à la Fanzinothèque de Poitiers résonnent comme un hommage à l'esprit du mouvement punk qui les a enfantés. 

"L'expression fanzine est une contraction des mots fan et magazine, l'imagination est au pouvoir, sur le fond comme sur la forme, il n'y a pas de censure et pas non plus d'autocensure" - Guillaume Gwardeath, directeur de la Fanzinothèque

Fondée en 1989 et hébergée au Confort Moderne de Poitiers, la Fanzinothèque est une sorte de caverne d'Ali Baba contenant plus de 55.000 documents "faits maison". "Il y a par exemple des formats minuscules de la taille d'un timbre, des fanzines de la taille d'un poster, certains ont des couvertures métalliques, d'autres en forme de moumoute", détaille Marie Bourgoin, la mémoire vivante du lieu.

Linge, un fanzine d'origine québécoise qui s'ouvre comme l'on dégrafe un soutien-gorge - Radio France
Linge, un fanzine d'origine québécoise qui s'ouvre comme l'on dégrafe un soutien-gorge © Radio France - Jules Brelaz

"Ce fanzine fait par des Québécoises se ferme avec une agrafe de soutien-gorge"

"On était jeunes, on était fous, on sentait bon le sable mou et puis on était un petit peu punk!" Tatoué, le crâne rasé, la barbiche blanche et les lunettes rondes à la John Lennon, Jean-Jacques Tachdjian, alias El Rotringo avait 20 ans dans les années 70 lorsqu'il écoutait les Sex Pistols en dessinant et volait des saucissons pour se nourrir. "Je ne vivais plus chez mes parents mais dans un squat", raconte cet auteur-dessinateur dont les œuvres sont actuellement exposées à la Fanzinothèque.

"A l'époque, on apprenait aux gens à bien dessiner avec la règle, et nous on ne dessinait pas à la règle, on dessinait en étant un peu bourrés et en fermant les yeux, c'est vachement plus rigolo" - El Rotringo 

Le magazine Couverture de Jean-Jacques Tachdjian dont les Unes sont exposées à la Fanzinothèque de Poitiers. - Radio France
Le magazine Couverture de Jean-Jacques Tachdjian dont les Unes sont exposées à la Fanzinothèque de Poitiers. © Radio France -

Fondateur de la maison d'édition La Chienne, Jean-Jacques Tachdjian a multiplié les publications durant plus de trois décennies, notamment autour du fameux triptyque, "du soviétisme d’opérette, de la science-fiction vintage et des pin-up". L'un de ses fanzines est le premier à avoir été abrité à la Fanzinothèque de Poitiers. 

"La Fanzinothèque fonctionne comme une bibliothèque, indique son nouveau directeur Guillaume Gwardeath, c'est-à-dire que l'on peut venir et adhérer à l'association, pour pouvoir emprunter et lire chez soi les ouvrages et partir comme un explorateur à la découverte du fond précieusement archivé ici et qui est unique en France".

"Il n'y a pas de censure de notre part, ni d'autocensure des auteurs", explique le direecteur de la Fanzinothèque Guillaume Gwardeath - Radio France
"Il n'y a pas de censure de notre part, ni d'autocensure des auteurs", explique le direecteur de la Fanzinothèque Guillaume Gwardeath © Radio France - Jules Brelaz

Rares sont les exemplaires à être refusés, Marie Bourgoin se souvient toutefois d'un fanzine réalisé à partir "d'une boîte de CD et dans laquelle se trouvait des confettis et deux saucisses ! Et ce fanzine, on a du le jeter au bout de cinq ans, parce qu'avec les saucisses, c'était devenu un tas de moisi!"

Atelier fabrication de fanzines à Poitiers - Radio France
Atelier fabrication de fanzines à Poitiers © Radio France -
Choix de la station

France Bleu