Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grâce au travail de la Nantaise Stéphanie Trouillard, un résistant breton médaillé 75 ans après sa mort

lundi 7 janvier 2019 à 18:07 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Stéphanie Trouillard, journaliste originaire de Basse-Goulaine vient de publier un livre sur l'histoire de son grand oncle André Gondet, résistant fusillé en 1944 dans le Morbihan. Suite à ce travail, il a reçu la médaille de la Résistance, qui sera remise officiellement le 9 février aux Invalides.

Stéphanie Trouillard
Stéphanie Trouillard © Radio France - France Bleu Armorique

Basse-Goulaine, France

André Gondet, résistant fusillé en Bretagne, va être décoré à titre posthume, 75 ans après, grâce au travail acharné d'une jeune nantaise.  

Stéphanie Trouillard, originaire de Basse-Goulaine précisément, actuellement journaliste à France 24 à Paris, vient en effet de publier (à l'automne 2018) un livre "Mon oncle de l'ombre. Enquête sur un maquisard breton", aux éditions Skol Vreizh. Elle y retrace l'histoire d'André Gondet, le frère de son grand-père, exécuté par des soldats allemands à l'âge de 23 ans, avec d'autres résistants FFI, dans une ferme à Plumelec (Morbihan) le 12 juillet 1944.  

Une cérémonie officielle aux Invalides le 9 février prochain

Suite à ses recherches, Stéphanie Trouillard a déposé en 2017 une demande pour que son grand-oncle reçoive la médaille de la Résistance française à titre posthume. Ce fut chose faite par un décret présidentiel en avril 2018. Et la famille vient d'apprendre qu'André Gondet va recevoir cette médaille lors d'une cérémonie officielle aux Invalides, à Paris, à l'Ordre de la Libération 9 février 2019. La jeune journaliste sera évidemment présente avec sa famille. Une reconnaissance de son travail acharné et de l'action de son grand oncle.