Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand Nancy : les plantes carnivores bientôt à l'honneur au jardin botanique

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le jardin botanique Jean-Marie Pelt à Villers-lès-Nancy met à profit cette période de fermeture pour réaliser des travaux. Signalétique, hall d'accueil relooké mais aussi aménagement d'une serre dédiée aux plantes carnivores. Visite en avant-première.

Le jardin botanique compte environ 650 espèces de plantes carnivores
Le jardin botanique compte environ 650 espèces de plantes carnivores © Radio France - Isabelle Baudriller

Les serres et le pavillon d'accueil du jardin botanique Jean-Marie Pelt à Villers-lès-Nancy sont fermés au public jusqu'à nouvel ordre pour cause de crise sanitaire. Mais le lieu continue de bourdonner d'activité. Le hall est entièrement repeint, du nouveau mobilier est installé dans la boutique. Une nouvelle signalétique est mise en place et une collection prend ses aises, celle des plantes carnivores. 

"Plantes punks"

Une serre sera entièrement dédiée à cette collection d'environ 650 espèces, l'une des plus importantes au plan européen. A la manœuvre, Aurélien Bour, responsable scientifique des collections botaniques tropicales et passionné de ces plantes carnivores. "C'est vrai que c'est un sujet assez fascinant : on a l'habitude d'avoir des relations entre les plantes et les animaux pas forcément à l'avantage des plantes parce qu'elles se font manger. Là, c'est l'inverse, ce sont des plantes punks, c'est transgressif, c'est marrant !", s'amuse-t-il. "Là, il y a un véritable génocide qui se passe sous vos yeux, il y a plein de moucherons capturés par les plantes !"

Aurélien Bour reconstitue le milieu naturel des plantes carnivores. Ici, des roches volcaniques
Aurélien Bour reconstitue le milieu naturel des plantes carnivores. Ici, des roches volcaniques © Radio France - Isabelle Baudriller
Des plantes dont on ne soupçonne pas toujours qu'elles se régalent d'insectes
Des plantes dont on ne soupçonne pas toujours qu'elles se régalent d'insectes © Radio France - Isabelle Baudriller

Droséras, Byblis ou autres Pinguicullas : ces plantes friandes d'insectes seront présentées dans leur milieu naturel, en Amérique du Sud, Australie, Afrique du Sud. Des plantes que l'on peut aussi trouver dans les tourbières vosgiennes. "On a par exemple ici une grande photo d'une falaise au Mexique et dessous, on a fait une sorte de muret pour reconstituer cette falaise avec les plantes qui grimpent, qui s'accrochent, qui vivent dans ces milieux-là", explique Katia Astafieff, directrice adjointe du jardin botanique. A découvrir, sitôt le feu vert donné pour la réouverture.

Les plantes carnivores sont présentées dans leur milieu naturel reconstitué
Les plantes carnivores sont présentées dans leur milieu naturel reconstitué © Radio France - Isabelle Baudriller
  • Si les serres sont fermées actuellement, le parc du jardin botanique Jean-Marie Pelt de Villers-lès-Nancy, lui, est ouvert tous les jours de 9h30 à 12h et de 13h à 17h, sauf en cas d'intempéries.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess