Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Grignan : un livre de photos du village au temps du confinement

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La photographe Sophie Hatier a profité du confinement à Grignan pour immortaliser le village et ses habitants.

La photographe a tiré le portrait des commerçants qui continuaient à travailler pendant le confinement.
La photographe a tiré le portrait des commerçants qui continuaient à travailler pendant le confinement. - Sophie Hatier

Confinée dans son village de Grignan, Sophie Hatier a voulu saisir les rues du village drômois et ses habitants à l'appareil photo. Habituellement très visitée par les touristes, la commune de Grignan était vide pendant le confinement, comme partout ailleurs. C'est ce qui a plu à la photographe : "il y a une vraie singularité de ces rues totalement désertes." Le village était particulièrement ensoleillé et fleuri au printemps.

Elle a aussi souhaité mettre en lumière les Grignanais qui ont continué à travailler comme les pharmaciens, les pompiers ou les vendeurs en épicerie.

La photographe, installée depuis plusieurs années à Grignan, a profité de ce temps suspendu. "Cela m'a permis de me reconcentrer sur là où je vis : un village français qui maintenant fait partie des plus beaux villages de France." 

Le village de Grignan, habituellement très fréquenté, a été plongé dans le calme pendant le confinement.
Le village de Grignan, habituellement très fréquenté, a été plongé dans le calme pendant le confinement. - Sophie Hatier

Mais Sophie Hatier reste consciente que cette période a été très difficile : "ce n'est pas un moment qu'on a envie de revivre mais ça fait partie du rôle du photographe de témoigner des moments drôles et des moments moins drôles" Elle avait auparavant réalisé des reportages photo, notamment dans des camps de migrants en Bosnie-Herzègovine.

Avec "Grignan au temps du confinement", Sophie Hatier espère que cela laissera un souvenir de cette période de l'épidémie de Covid-19.

Le livre est disponible en précommande sur ce site. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess