Culture – Loisirs

Festival de Cannes : gros plan sur les studios de cinéma Lamy à Laucourt dans la Somme

Par Hugo Brisset, France Bleu Picardie mercredi 17 mai 2017 à 20:43

Les studios se trouvent au centre de Laucourt, commune de 190 habitants.
Les studios se trouvent au centre de Laucourt, commune de 190 habitants. - Olivier Lamy

Avant de se rendre au Festival de Cannes, Olivier Lamy, créateur des studios du même nom, nous a ouvert les portes de son usine à rêve, située dans une ancienne endiverie familiale à Laucourt dans la Somme.

Les studios Lamy débarquent sur la croisette. Son créateur, Olivier Lamy, se rend au Festival de Cannes samedi 20 mai pour les présenter aux professionnels du cinéma. Le but: attirer de nouveaux tournages et partenaires sur ce lieu atypique du 7e art, situé à Laucourt, petite commune de 190 habitants, près de Roye.

Un peu plus de deux ans après avoir réalisé son rêve et transformé l'endiverie de ses grands-parents en studios de cinéma, Olivier Lamy dresse un bilan positif: "On enchaine les tournages de publicités, de séries et de courts métrages. En 2006, les studios ont été loués 200 jours". Le producteur de 29 ans a très vite vu le potentiel du bâtiment et a investi 150 000 € au début pour le retaper et lancer l'activité. Il y travaille désormais avec sa femme.

Une vraie alternative aux studios parisiens

Beaucoup de cinéastes, curieux, viennent visiter les lieux. Les derniers en date: deux réalisateurs d'un court métrage de science fiction ambitieux, qui cherchent un endroit pour tourner en fin d'année. "Ça peut être intéressant de s'éloigner de Paris, on est dans un cadre un peu idyllique. Le côté familial nous attire", souligne Raphael, coréalisateur.

L'équipe de tournage visite les studios.  - Radio France
L'équipe de tournage visite les studios. © Radio France - Hugo Brisset

Le site présente de nombreux avantages pour les équipes de tournage. Il est situé à une heure de Paris, près d'une sortie d’autoroute A1. Il offre le calme de la campagne. On trouve sur ses 10.000 mètres carrés de surface cinq grands studios, des loges, une cuisine et même des hébergements. Tout cela à des prix très compétitifs, trois à quatre fois moins cher qu'en région parisienne. "Cela permet à certaines productions ambitieuses qui ne disposent pas de moyens énormes de voir le jour", constate Julien Richard, chef décorateur, qui a participé à la construction des studios.

Deux réalisateurs visitent le studio - Reportage.

L'usine à rêve de Laucourt

Situés en plein centre du village, les studios Lamy donnent des airs d'Hollywood à Laucourt et apportent un peu d'animation. De nombreux habitants viennent les visiter, par amour du cinéma ou juste pour voir ce qu'il est advenu de leur ancienne endiverie. "Beaucoup de jeunes viennent frapper à ma porte pendant les tournages. Ils sont impressionnés par les décors et les effets tels que les éclairs et les flammes", s'amuse Olivier Lamy. Le maire de Laucourt, Bertrand Bayard, s'en réjouit: "Ce n'est pas banal de voir des vedettes du cinéma dans des petits villages. C'est bien, cela permet de faire connaître la commune en France et en Europe".

Les studios Lamy fascinent dans cette petite commune - Reportage.

Le chef opérateur Tetsuo Nagata, césarisé pour La Chambre des Officiers et La Môme, y a tourné récemment un court-métrage, en partenariat avec Canon. La marque fournissait pour l'occasion et pour la première fois en Europe sa dernière caméra (la EOS C700). Olivier Lamy souhaite à terme agrandir ses studios et profiter d'une région en plein dynamisme sur le plan cinématographique: "La fusion nous a fait du bien, les Hauts de France ont de l'ambition". En témoigne l'augmentation en 2017 de l'aide financière aux œuvres audiovisuelles versée par la grande région, passée de 3 à 7,2 millions par an.

Olivier Lamy, créateur des studios Lamy, était notre invité ce mercredi 17 mai : pour réécouter.