Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Guéret se visite tous les mercredis de l'été

mercredi 25 juillet 2018 à 6:04 Par Sophie Peretti, France Bleu Creuse

L'office du tourisme propose des visites guidées de Guéret aux creusois et aux vacanciers. C'est tous les mercredis matin jusqu'au 08 août inclus.

Petit halte durant la visite devant la facade du théâtre de Guéret
Petit halte durant la visite devant la facade du théâtre de Guéret © Radio France - Sophie Peretti

Guéret, France

Découvrir ou redécouvrir Guéret, c'est ce que propose l'office du tourisme à travers des visites guidées de la ville. De la place Bonnyaud, à la place du marché, en passant par l'Hôtel des Moneyroux ou le Palais du Présidial, la visite coûte 5 euros et dure près de deux heures.

La fontaine des Trois Grâces - Radio France
La fontaine des Trois Grâces © Radio France - Sophie Peretti

La place Bonnyaud

Première étape de la visite, la place Bonnyaud qui doit son nom à René Sylvain-Joseph Bonnyaud, vice-président du Présidial, l'ancêtre du tribunal. Il a fait de Guéret sa légataire universelle,  et c'est pour honorer sa mémoire que la ville décide en 1884 de débaptiser la place d'Armes en place Bonnyaud.

La fontaine de Guère - Radio France
La fontaine de Guère © Radio France - Sophie Peretti

L'origine du nom de Guéret

La ville ne devrait son nom à la fontaine de Guère mais à vervactum, du latin qui signifie terre en friche, qui aurait évolué sous l'influence germanique en waractum puis en garactum et enfin en Guéret. 

L'Hôtel des Moneyroux - Radio France
L'Hôtel des Moneyroux © Radio France - Sophie Peretti

Le Conseil départemental ouvre ses portes

L'Hôtel des Moneyroux doit son nom à la famille des trésoriers du Comté de la Marche qui l'ont fait construire. Le bâtiment accueille aujourd'hui le Conseil départemental de la Creuse. C'est un des temps fort de la visite guidée ! On découvre la salle des plénières où siègent les élus, une salle de commission et parfois avec un peu de chance, le bureau de la présidente, lorsque celle-ci est absente. 

Le bureau de la présidente du Conseil départemental de la Creuse - Radio France
Le bureau de la présidente du Conseil départemental de la Creuse © Radio France - Sophie Peretti
La salle des plénières avec la tapisserie de Jean Picard le Doux - Radio France
La salle des plénières avec la tapisserie de Jean Picard le Doux © Radio France - Sophie Peretti

L'Hôtel de ville a beaucoup déménagé

Tous les guérétois connaissent le bâtiment en granit bleu du Maupuy , près de la place Bonnyaud qui accueille aujourd'hui la mairie. L'édifice date de 1935. Avant cette date, c'est le Palais du Présidial qui abritait l'Hôtel de ville (de 1835 à 1935). Et bien avant encore, la mairie était tout près de la place du marché, dans la bien nommée rue de l'ancienne mairie, appelée aussi la "rue des pommes" (de 1777 à 1835). C'est dans cette rue aussi qu'a vécu l'auteur de "Chaminadour", Marcel Jouhandeau.

Le Palais du Présidial, ancêtre du palais de justice, qui abrita un temps la mairie de Guéret - Radio France
Le Palais du Présidial, ancêtre du palais de justice, qui abrita un temps la mairie de Guéret © Radio France - Sophie Peretti