Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Guide Michelin 2020 : un nouveau deux étoiles dans le Grand Est et cinq étoilés en moins

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Le Guide Michelin a dévoilé ce lundi 27 janvier son palmarès 2020. Découvrez les nouveaux étoilés en Alsace, Champagne-Ardennes et Lorraine.

Le Guide Michelin, la Bible des gastronomes.
Le Guide Michelin, la Bible des gastronomes. © AFP - TOBIAS SCHWARZ

Le palmarès du Guide Michelin 2020 a été révélé ce lundi 27 janvier à Paris. Le fameux "guide rouge" qui a longtemps fait et défait les carrières des chefs comporte 628 tables étoilées. Le Grand Est compte un nouveau restaurant à deux étoiles : "Racine" à Reims. Pas de nouveau restaurant à une étoile ou trois étoiles.

Pas de nouveau restaurant étoilé en Alsace

Il n'y a plus que 29 restaurants étoilé en Alsace, dont six restaurants "deux étoiles" et aucun "trois étoiles".

Aucun restaurant alsacien ne décroche de première, deuxième ou troisième étoile, mais Jérôme Jaeglé de L'Alchémille à Kaysersberg fait partie des lauréats d'une nouvelle distinction : les tables "Gastronomie développement durable".

Dans le Bas-Rhin, trois tables "deux étoiles" et onze "une étoile" :

  • Lembach  Auberge du Cheval Blanc (**)
  • Obernai  La Fourchette des Ducs (**)
  • Wingen-sur-Moder Villa René Lalique  (**)
  • Laubach La Merise  
  • Lièpvre / La Vancelle  Auberge Frankenbourg 
  • Marlenheim  Le Cerf 
  • Obernai  Thierry Schwartz-le restaurant 
  • Rhinau  Au Vieux Couvent 
  • Saverne Kasbür  
  • Sessenheim Auberge au Bœuf  
  • Strasbourg  Buerehiesel 
  • Strasbourg  1741 
  • Strasbourg  Umami  
  • Strasbourg  Les Funambules  

Dans le Haut-Rhin, trois tables "deux étoiles" et douze "une étoile"

  • à Illhaeusern, L'Auberge de l'Ill (**) ne récupère pas sa troisième étoilé perdue en 2019
  • Colmar JY'S   (**)
  • Kaysersberg  La Table d'Olivier Nasti (**)
  • Altkirch  L'Orchidée   
  • Ammerschwihr  Julien Binz   
  • Colmar  L'Atelier du Peintre  
  • Colmar  Girardin  - Gastronomique 
  • Kaysersberg  L'Alchémille   
  • Mulhouse / Riedisheim  Maison Kieny 
  • Mulhouse / Rixheim Le 7ème Continent  
  • Mulhouse  Il Cortile   
  • Munster / Wihr-au-Val  La Nouvelle Auberge  
  • Riquewihr  La Table du Gourmet 
  • Riquewihr / Zellenberg  Maximilien 
  • Sierentz  Auberge St-Laurent 

Pour les chefs alsaciens, la proclamation du Michelin 2020 a été endeuillée par la mort du fondateur du restaurant strasbourgeois Le Crocodile, Emile Jung. Fondé en 1971, Le Crocodile avait abordé trois macarons Michelin pendant treize ans. Sa mémoire a été célébrée en ouverture de la cérémonie du guide à Paris. Son patron, Gwendal Poullennec, a salué un chef qui a "porté haut la gastronomie française et le terroir alsacien".

Le restaurant "La Carambole" à Schiltigheim perd son étoile. Tout comme l'ancien restaurant d'Emile Jung, qui vient de changer de chef et perd par conséquent son étoile.

Un nouveau "deux étoiles" en Champagne-Ardenne

En Champagne-Ardenne, il y a 10 restaurants étoilés, soit autant que l'an passé, un restaurant "trois étoiles" et désormais deux restaurants "deux étoiles". 

Reims, capitale de la Marne, compte un nouveau "deux étoiles" : le restaurant Racine, dont le chef Kazuyuki Tanaka, marie les gastronomies française et japonaise. Le seul restaurant trois étoiles du Grand Est reste "l'Assiette Champenoise" à Reims.

En Haute-Marne : une étoile à Colombey-les-Deux-Églises pour l'Hostellerie la Montagne

Rien de neuf en Lorraine

En Lorraine, il y a 10 restaurants étoilés et tous sont des restaurants "une étoile". Aucun nouveau lauréat dans l'édition 2020 du Michelin.

Parmi les recalés de l'édition 2020, "La Lorraine" de Zoufftgen. Son chef Lucien Keff l'a lui-même annoncé dimanche. Une nouvelle cruellement ressentie par le cuisinier qui a succédé à son père aux cuisines du restaurant de Moselle-Est. 

Autre déçue, Françoise Mutel, la cheffe de "La Maison dans le parc" à Nancy : elle perd l'étoile reçue en 2014. Si elle se reconnaît "touchée", comme elle le confie sur Facebook, elle tend la main à ses clients : "Notre plus histoire, c'est vous. Un sentiment de liberté est né"

Le restaurant "Le Strasbourg" à Bitche perd également son étoile qu'il détenait depuis 2009.

En Meurthe-et-Moselle, deux restaurants "une étoile" : à Lunéville, le Château d'Adoménil et à Nancy, "Transparence , La Table de Patrick Fréchin". Dans les Vosges, toujours une étoile pour Les Ducs de Lorraine à Epinal.

En Moselle, sept tables "une étoile" :

Meurthe-et-Moselle, deux restaurants "une étoile"

Vosges, un restaurant "une étoile"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess