Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Guide Michelin 2020 : seul un nouvel étoilé en Pays de la Loire

En Pays de la Loire, le bilan est maigre cette année pour la sélection 2020 du Guide Michelin. Seul un restaurant décroche une étoile. Il s'agit de La Table du Boisniard à Chambretaud, en Vendée, où le chef Valentin Morice, à seulement 26 ans, décroche sa première étoile.

En Pays de la Loire, seul un restaurant décroche une première étoile
En Pays de la Loire, seul un restaurant décroche une première étoile © Maxppp - Jean-François FREY

Un seul nouvel étoilé cette année en Pays de la Loire pour ce Guide Michelin 2020. Il est en Vendée. Il s'agit de Valentin Morice, chef de La Table du Boisniard, à Chambretaud. A seulement 26 ans, Valentin Morice avait déjà trois fourchettes au Guide Michelin. Sur son site internet, le restaurant promet une cuisine "créative et raffinée faisant la part belle aux produits du terroir et aux vins bio". 

C'est en Vendée que la région compte le plus d'étoilés. Le Pousse Pied, à la Tranche-sur-Mer, Les genêts, à Brem-sur-Mer, Jean-Marc Pérochon, à Brétignolles-sur-Mer et La robe, à Montaigu, comme Thierry Drapeau à Saint-Sulpice-le-Verdon conservent leur étoile. Le restaurant d'Alexandre Couillon, La Marine, à Noirmoutier, ne décroche pas de 3e étoile. Enfin, le Cayola, aux Sables d'Olonne, perd son étoile. 

Une 2e étoile perdue

En Loire-Atlantique, Le Manoir de la Boulaie, à Haute-Goulaine, perd sa 2e étoile, qu'il avait depuis 15 ans. Le chef, Laurent Saudeau, l'a annoncé un peu plus tôt sur la page Facebook de son restaurant.

A Nantes, LuluRouget et l'Atlantide 1874 - Maison Guého conservent leur étoile. A Saint-Joachim, La mare aux oiseaux d'Eric Guérin conserve son étoile. A La Plaine-sur-Mer, le restaurant Anne de Bretagne conserve sa 2e étoile.

En Sarthe, deux des trois étoilés perdent leur étoile. Le Beaulieu (une étoile), au Mans, et le Moulin des quatre saisons (une étoile), à La Flèche, perdent leur macaron. L’Auberge de Bagatelle, au Mans conserve son étoile. 

Une étoile

En Mayenne, à Mayenne, L'éveil des sens conserve son étoile. 

En Maine-et-Loire enfin, un étoilé perd son macaron : Une île, à Angers. Les deux autres angevins conservent leur étoile : Le Favre d'Anne et Lait Thym sel. Le Gambetta, à Saumur, conserve aussi son étoile, comme Fontevraud Le restaurant, à Fontevraud-L'abbaye et La table de la bergerie, au Champ-sur-Layon. 

Au total, dans cette sélection 2020 du Guide Michelin, il y a trois nouveaux 3 étoiles, 11 nouveaux 2 étoiles et 49 nouveaux 1 étoile. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess