Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les étoiles du Michelin 2021

Guide Michelin : une édition 2021 presque normale après une année de galère pour la gastronomie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Le guide Michelin dévoile son palmarès 2021 lundi 18 janvier à 13 heures depuis la Tour Eiffel. En dépit de la crise sanitaire qui a contraint les restaurants à fermer une grande partie de l'année passée, le guide Michelin a tenu à produire une édition presque comme les autres.

Le guide Michelin 2021 présente son palmarès lundi 18 janvier.
Le guide Michelin 2021 présente son palmarès lundi 18 janvier. © Maxppp - Frank Rumpenhorst

Lundi 18 janvier à 13 heures, 57 restaurants seront promus ou obtiendront leur première étoile au guide Michelin. Une année comme les autres pour le guide ?  Pas tout à fait car pour cette édition 2021, très peu de rétrogradations sont prévues. Elles concerneront des restaurants qui ont fermé ou changé de concept récemment mais aucun restaurant 3 étoiles ne sera déclassé. 

En dépit de la fermeture depuis plusieurs mois des restaurants et alors que plusieurs guides gastronomiques ont décidé de ne pas décerner de récompenses, le guide Michelin n'a, lui, pas renoncé à sa mission. "Il n'était pas question, après une année noire, de publier un millésime blanc sans mouvement ni promotion car les cuisiniers de France sont debout et ils n'ont qu'une hâte, c'est d'exercer leur talent", a affirmé à France Bleu Gwendal Poullennec, directeur du guide Michelin. Il assure que les inspecteurs avaient cette année, "plus que jamais à cœur d'honorer le rendez vous que nous donnons chaque année aux chefs, à leurs équipes et à tous les amoureux de bonnes tables".

Vacances annulées pour les inspecteurs 

Les inspecteurs du guide ont dû s'adapter pour produire l'édition 2021 qui sera disponible à la vente le 21 janvier. Certains ont notamment décalé leurs congés sur les périodes de confinement afin de pouvoir effectuer le nombre nécessaire de "visites" dans les restaurants. Au final, les inspecteurs ont effectué autant de repas que les années précédentes. "Nous n'avons pas modifié nos critères ni notre méthode qui fait la force des recommandations du guide Michelin", précise Gwendal Poullennec.

Des éclosions de talents malgré la crise

Malgré les difficultés et le manque de temps pour s'exprimer, de nombreux chefs ont réussi à tirer leur épingle du jeu en 2020 aux yeux du guide Michelin. "Les chefs ont été au rendez-vous, ils ont assuré un niveau de qualité constant, parfois ils ont même réussi à continuer à progresser", indique le directeur du guide Michelin. 

Gwendal Poullennec se félicite également que "de nouveaux projets aient réussi à éclore" et que "certaines tables passent encore un niveau dans leur excellence gastronomique". "Je peux vous assurer que toutes les tables qui retiennent leur étoile ou tous les établissements qui sont promus méritent pleinement leur distinction", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess