Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hemingway, Lennon : ces oeuvres qui deviennent des symboles de l'après-attentats

-
Par , France Bleu

Après les attentats qui ont fait au moins 130 morts vendredi dernier à Paris, les ventes de plusieurs œuvres d'art, de musique ou de littérature ont fortement augmenté. Leur lien avec les attentats ou leur message pour la paix en font des icônes.

Le roman "Paris est une fête" d'Ernest Hemingway a vu ses ventes grimper
Le roman "Paris est une fête" d'Ernest Hemingway a vu ses ventes grimper © Maxppp

"La culture est-elle un rempart contre la barbarie ?" : ce sujet de philo trouve une résonance particulière, une semaine après les attentats de Paris, dans lesquels 129 morts ont été tués. 

Même si les concerts connaissent une forte baisse de fréquentation (-80% de ventes de billets en une semaine selon le syndicat des producteurs), les chansons et les textes qui prônent la paix et la liberté connaissent un nouveau succès depuis une semaine, notamment sur Internet, du groupe de rock qui jouait ce soir-là au Bataclan, les Eagles of Death Metal, à Paul Eluard.

La discographie des Eagles of Death Metal cartonne

C'est un groupe de rock qui a bientôt 20 ans, qui avait son public de fans mais qui a dû attendre d'être au cœur d'un attentat pour atteindre le sommet des ventes en France. Dès le week-end dernier, quelques heures à peine après la tuerie du Bataclan, où se produisait le groupe, les ventes des disques du groupe ont fortement augmenté, pour atteindre les premières places des ventes numériques comme physiques, aussi bien sur Amazon que sur iTunes, ainsi que sur les sites de "streaming" comme Deezer, où il s'était hissé dans le top 5 des albums les plus écoutés en France.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Ce groupe rock, qui n'a de "death metal" que le nom, a annoncé mercredi qu'il lançait une opération d'aide aux victimes. Le chanteur du groupe, qui est aussi le leader du groupe Queens of the Stone Age, a déclaré que son association Sweet Stuff Foundation allait lancer une collecte de fonds à l'attention des victimes et de leurs familles.

"Imagine", de Lennon aux stars de Youtube

"Imagine all the people living for today"... La chanson de John Lennon était déjà devenu un hymne pour la paix dès sa sortie, en 1971. Déjà joué par toutes les radios français le 8 janvier dernier, après les attentats contre Charlie Hebdo, le titre est redevenu une ode à la solidarité, après qu'un pianiste l'a interprété, à bord de son piano roulant, juste devant le Bataclan, au lendemain des attentats.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Depuis la semaine dernière, le titre caracole en tête des ventes sur les plate-formes de téléchargement. Il a notamment été repris sur scène par le groupe Coldplay, cette semaine, en hommage aux victimes des attentats parisiens. Ce jeudi, un collectif composé de nombreux créateurs de vidéos sur Youtube a mis en ligne une vidéo dans laquelle ils reprennent, tous en chœur, cette chanson, sur la scène du théâtre Bobino à Paris.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

"Paris est une fête"... et doit le rester

C'est un hommage au Paris des années 1920, plein de vie et de culture, où se croisent les artistes du "temps où nous étions très pauvres et très heureux" : le roman d'Ernest Hemingway, "Paris est une fête", publié en 1964, se vend comme des petits pains, et est devenu l'un des symboles de la solidarité et de la volonté de continuer à vivre normalement après les attentats. 

Lundi, durant la minute de silence, le livre a été vu dans les mains de plusieurs personnes. "C'est très important de voir plusieurs fois le livre d'Hemingway", se félicitait Danielle, la grand-mère interviewée sur BFMTV lundi. Depuis, le livre est en rupture de stock chez Amazon, et quelque 500 exemplaires en sont vendus chaque jour selon David Ducreux des éditions Folio, contre seulement une dizaine habituellement. 

Eluard et Léger célèbrent la liberté 

"Liberté, j'écris ton nom" : c'est le titre d'un poème de Paul Eluard devenu un symbole de la liberté et de la résistance pendant la seconde Guerre mondiale. A l'époque, ce long poème avait été illustré par le peintre Fernand Léger, qui en avait fait un livret dans lequel les couleurs étaient elles aussi libres, débordant largement les contours des dessins. Cette illustration est, depuis ce vendredi, affichée en très grand format sur une bâche sur la façade du Centre Pompidou, à Paris... Comme un moyen supplémentaire d'affirmer que le combat contre ceux qui en veulent à la liberté n'est pas fini. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess