Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Histoire et sensations fortes au meeting aérien de Couhé

dimanche 23 juillet 2017 à 21:35 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou

Le meeting aérien a eu lieu à Couhé ce dimanche. Des dizaines d'avions en exposition ont fait le show pendant l'après-midi.

Le Douglas DC-3 a fait le Débarquement en Normandie et en Provence.
Le Douglas DC-3 a fait le Débarquement en Normandie et en Provence. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Chiché, France

Le lieu est symbolique. L'aérodrome de Couhé-Verac était un champ d'aviation dans les années 30. Et ce dimanche, des dizaines d'avions étaient exposés. Certains sont connus comme le Broussard ou encore le Dassaut 312. Pour Alain Hugault, chef pilote, le dernier a une signification particulière : "J'ai été formé sur cet avion." Le chef pilote poursuit avec celui qui est juste derrière : le Douglas DC-3 en version militaire Dakota, un avion qui "a fait le Débarquement de Normandie."

Selon Alain Hugault, cette rencontre c'est aussi l'occasion de présenter "le patrimoine" que sont les avions. "Ça s'use un avion, certains vont à la casse mais on en rénove d'autres heureusement." Du côté du public, l'histoire des aéronefs intéresse.Salomé est fascinée : "certains ont connu les guerres mondiales !"

Le Dassaut 312 a été construit dans les années 50. - Radio France
Le Dassaut 312 a été construit dans les années 50. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Pendant l'après-midi, les voltiges se sont succédées. Les parachutistes de l'Armée de l'air ont effectué deux sauts. Les membres de la Marine de La Rochelle, ont quant à eux proposé une démonstration de sauvetage en mer à l'aide d'un hélicoptère. Une simulation qui s'est toutefois fait sur les pistes de l'aérodrome. "C'est assez méconnu. On pense hélicoptère, on pense armée de l'air. Mais nous avons aussi des avions", note le Lieutenant Treguer.

Enfin, il y a ceux qui en ont profité pour faire leur baptême de l'air. C'est le cas de Solange. "Ça change des gros avions. On ressent les turbulences, on voit les paysages. Dans un avion commercial, il suffit que le hublot donne sur l'aile et on ne voit rien" raconte-t-elle. Et particularité du vol, on peut aussi échanger avec le pilote de l'ULM : "on a par exemple demandé si on pouvait voir Poitiers."