Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Histoire : un Noël 1944 en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Après un " été 1944 en Moselle ", France Bleu Lorraine vous propose une nouvelle série historique qui relate l'après bataille de Metz. En décembre 1944, l'armée américaine n'a pas encore totalement libéré le département.

Des soldats américains devant un sapin de Noël improvisé en Moselle en décembre 1944
Des soldats américains devant un sapin de Noël improvisé en Moselle en décembre 1944 - ASCOMEMO

Moselle, France

Il y a 75 ans, le drapeau français flottait sur Metz, Thionville et Sarreguemines, grâce au concours de l'armée américaine. En revanche, la Croix gammée du 3e Reich étrangle toujours le secteur de Forbach et de Bitche. Ce Noël 1944 en Moselle est donc celui du soulagement mais aussi du tourment. L'historien Philippe Wilmouth qui est aussi le président d'Ascomemo, l'association pour la conservation de la mémoire en Moselle en 39-45, revient sur plusieurs aspects : une Moselle qui panse ses plaies et une autre qui se bat encore, le centre de séjour surveillé de Queuleu, l'offensive nazie dans les Ardennes et ses conséquences en Moselle, les " Fléchards " et les premiers retours des évacués et des exilés. 

Un Noël sous les bombes ou dans les décombres

Noël 1944, la cathédrale Saint Etienne de Metz accueille pour la première fois des soldats américains. Les Nazis ont quitté la capitale Mosellane un mois auparavant. L'ambiance n'est guère à la fête dans les zones libérées. Certains villes ont subi de lourdes destructions et il y a des problèmes de ravitaillement. Et puis à l'Est du département, la Wehrmacht défend Forbach et Bitche. Les Mosellans de l'Est fêtent Noël dans les caves. 

Un Noël 1944 en Moselle, épisode N°1

Des soldats américains lors d'une messe célébrée en la cathédrale Saint Etienne en décembre 1944 - Aucun(e)
Des soldats américains lors d'une messe célébrée en la cathédrale Saint Etienne en décembre 1944 - ASCOMEMO

Le centre de séjour surveillé de Metz-Queuleu

Le camp d'internement du fort de Queuleu a été, sous la Seconde Annexion, le symbole de la répression nazie. Après la libération de Metz, ce lieu va devenir un centre de séjour surveillé pour la population allemande de la Moselle. Plus de 8000 personnes vont y transiter. Ailleurs, l'épuration des Mosellans, proches du régime nazi, va commencer. 

Un Noël 1944 en Moselle, épisode N°2

Arrestation de civils allemands en Moselle en 1944 - Aucun(e)
Arrestation de civils allemands en Moselle en 1944 - ASCOMEMO

L'angoisse d'un possible retour des Nazis

En décembre 1944, Hitler abat sa dernière carte sur le front de l'Ouest. C'est la contre-attaque des Ardennes et l'opération Nordwind en Alsace et dans le secteur de Bitche. Les Alliés sont surpris et en Moselle, la population redoute un retour des Nazis. Le 31 décembre 1944, l'aérodrome de Frescaty est notamment mitraillé par des avions allemands. 

Un Noël 1944 en Moselle, épisode N°3

Un avion américain mitraillé à Frescaty en décembre 1944 - Aucun(e)
Un avion américain mitraillé à Frescaty en décembre 1944 - ASCOMEMO

Les Fléchards

C'est l'un des épisodes les plus méconnus de l'histoire de la Moselle annexée. En 1944, après la libération partielle du département, les autorités américains et françaises convoquent 350 Mosellans qui avaient pourtant refusé de porter l'uniforme allemand. Ces déserteurs et ces réfractaires vont être internés dans un camp de prisonniers de la Wehrmacht dans un village de la Sarthe, la Flèche. Ces Mosellans sont surnommés les Fléchards. 

Un Noël 1944 en Moselle, épisode N°4

Quand les Mosellans tentent de rentrer chez eux

Dès l'annonce de la libération de Metz en novembre 1944, les Mosellans qui avaient quitté le département en septembre 1944, en juin 1940 ou en septembre 1939, ont ce désir ardent de rentrer sur leurs terres. Mais ce retour en Moselle sera souvent compliqué. 

Un Noël 1944 en Moselle, épisode N°5

Des Mosellans sur la route du retour - Aucun(e)
Des Mosellans sur la route du retour - ASCOMEMO

Ascomemo, l'association de conservation de la mémoire de la Moselle en 39-45 dispose d'un musée à Hagondange. Vous pourrez tout savoir de la Seconde Guerre mondiale dans le département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu