Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People DOSSIER : 40e anniversaire de la disparition de Claude François

Claude François : 40 ans après sa disparition, une messe hommage à l'Eglise d'Auteuil

samedi 10 mars 2018 à 20:31 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Paris et France Bleu

Le 11 mars 1978, le chanteur populaire Claude François mourrait électrocuté dans son appartement parisien. Une messe hommage a été célébrée en l’église d'Auteuil ce samedi, à la veille de l'anniversaire de sa mort.

Hommage Claude Francois, Eglise d'Auteuil
Hommage Claude Francois, Eglise d'Auteuil © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Près de 400 personnes se sont réunies samedi, en l’église d'Auteuil à Paris, là même où le 15 mars 1978 a eu lieu la messe des obsèques de Claude François, quarante ans après la disparition du chanteur. 

Un hommage proposé par la famille de Claude François, et le Fan Club Officiel de Claude François. Un moment d'émotion, mais aussi de joie. La joie pour d'anciens amis du chanteur de se retrouver. France Bleu a pu les rencontrer. 

"On me demande encore de parler du 'Téléphone pleure' ; oui ça me poursuit encore." — Frédérique Barkoff, la fillette du 'Téléphone pleure'.

Frédérique Barkoff a interprété la fillette dans la chanson "Le téléphone pleure" de l'âge de 6 à 10 ans. "Il y a bien eu un casting d'enfants, mais aucune n'a donné satisfaction". Elle se souvient de la façon dont elle s'est retrouvée à donner la réplique à Claude François. "Ma mère travaillait avec lui, j'ai l'âge de ses enfants et comme j'étais souvent dans les bureaux on m'a fait essayer et ça s'est fait comme ça."

Frédérique Barkoff, la fillette dans "le télépone pleure" de Claude François - Radio France
Frédérique Barkoff, la fillette dans "le télépone pleure" de Claude François © Radio France - Jean-Francois Fernandez

"On a été les premières à danser derrière un chanteur." — Dany, la capitaine des Claudettes

Quarante ans après, Dany se souvient de la rigueur de Claude François et de son coté avant-gardiste.  "On a été les premières à danser derrière un chanteur, les premières plutôt déshabillées, très sexy, mais pas vulgaires. Claude était tellement novateur, on a été les premières...!"

Dany, captinaire des Claudette - Radio France
Dany, captinaire des Claudette © Radio France - Jean-Francois Fernandez

Au premier rang de l'église, la famille de Claude François. Claude François Junior, aujourd'hui âgé de 49 ans, avec à ses côtés ses enfants. Les petits enfants de "Cloclo", avec des cheveux d'une blondeur semblable à celle de leur grand-père.

"Ça en dit long sur l'impact que peut avoir un artiste" — Claude François Junior.

Le fils ainé de Claude François est ému par autant de sympathie. "C'est très touchant de voir des gens qui se réunissent autour de la mémoire d'un homme, et quand je dis un homme ce n'est pas un prix Nobel qui a sauvé des vies, donc c'est d'autant plus touchant. Et ça en dit long sur l'impact que peut avoir un artiste, un homme de variété dans la société. Quarante ans après, ils ont encore les yeux qui brillent, et il a encore manifestement une place dans leur cœur".

Claude Francois Junior - Radio France
Claude Francois Junior © Radio France - Jean-Francis Fernandez

La messe hommage se termine par des applaudissement. Sur le parvis de l'église d'Auteuil, de nombreux fans attendent la sortie de ces célébrités qui ont fait leur jeunesse. Les Claudettes, les proches de Cloclo, qu'ils voyaient en noir et blanc à la télé, et qui aujourd'hui acceptent volontiers de faire des autographes.

Cérémonie hommage à Claude François, église d'Auteuil, Paris - Radio France
Cérémonie hommage à Claude François, église d'Auteuil, Paris © Radio France - Jean-Francois Fernandez