Économie – Social

Hossegor : une braderie sous haute surveillance

Par Clémence Fulleda, France Bleu Gascogne dimanche 27 mars 2016 à 7:00

La braderie d'Hossegor en 2015
La braderie d'Hossegor en 2015 © Radio France - Radio France

La traditionnelle grande braderie du surfwear à Hossegor a ouvert ses portes jeudi sous haute surveillance. Plus d'une cinquantaine de gendarmes et policiers, des caméras de surveillance, un chien renifleur : la sécurité est renforcée cette année. La braderie fermera ses portes ce dimanche à 19h.

C'est LE rendez-vous pour les adeptes de la culture surfwear. La braderie d'Hossegor a démarré ce jeudi 24 mars. Ce dimanche 27 mars c'est le dernier jour pour en profiter, à partir de 9h et jusqu'à 19h, zone Pédebert. Mais dans un contexte post attentat, elle se déroule sous haute surveillance.

Beaucoup de policiers et de gendarmes, un chiens renifleur, des caméras

Après les attentats du 13 novembre à paris, les autorités ont décider de muscler le dispositif de surveillance :

  • 25 agents de sécurité de la police municipale, 30 gendarmes dont une vingtaine de réserviste et 10 de plus prêts à être appeler en renfort
  • 3 caméras de vidéosurveillance aux entrées, le tout coordonné par un PC opérationnel à la mairie d’Hossegor.
  • Un chien renifleur, de la sécurité civile vient tous les matins inspecter les 10 000 mètres carré à la recherche d’explosif.

Par ailleurs, les sacs (si nombreux !) des acheteurs sont systématiquement ouverts, ce qui est plutôt bien accepté par la population, à l'image de cette maman venue chiner avec sa fille.

Ça ne me choque plus qu'on ouvre les sacs. C'est devenu la normalité.

La braderie d'Hossegor en 2015 - Radio France
La braderie d'Hossegor en 2015 © Radio France - Radio France

Pas de parano

Ni ce dispositif de sécurité renforcée, ni l'actualité tragique n'ont dissuadé les accros de la braderie. L'ambiance semble rester la même, et les chineurs ne tombent pas dans la parano.

Ecoutez le reportage de Christophe Van Ven de France Bleu Gascogne.

La Braderie d'Hossegor 2016 sous haute surveillance

60 000 personnes attendues

60 000 acheteurs sont attendus zone de Pédebert pour acquérir à prix cassés la crème de la culture surfwear, du matériel de surf à la garde robe très à la mode chez les jeunes.

Pas de doute que les espagnols seront, comme d'habitude, très nombreux. Sans oublier les Landais et  les régionaux : de Bordeaux à Hendaye en passant par les béarnais.

Plus que ce dimanche pour en profiter, de 9h à 19h, zone Pédebert. Pour vous y rendre, que vous veniez de l'A 63 ou des routes secondaires depuis Tyrosse ou Bayonne. Il faut suivre les panneaux avec l'inscription "venta" . Des parkings sont dédiés à la braderie dans les champs qui jouxtent la zone Pédebert.

Notez également que les organisateurs publient souvent des informations sur la page Facebook de la braderie.