Infos

Huan Huan, "best panda in the world" ?

Par Anne Oger, France Bleu Orléans vendredi 8 janvier 2016 à 18:58

Première nomination pour Huan Huan
Première nomination pour Huan Huan - zoo parc de Beauval

La femelle panda du Zoo Parc de Beauval est nominée aux "Giant Panda Global Awards", un concours lancé par un passionné de pandas, qui décerne chaque année ce titre à un panda géant, en Chine ou dans d'autres zoos de la planète. Huan Huan pourrait devenir la Beyonce des pandas

Ce concours, le "Giant Panda Global Awards", a été lancé en 2012 par Jeroen Jacobs, un belge, passionné de pandas, qui passe sa vie dans les zoos pour rendre visite à tous les pandas géants de la planète. Il a créé un site internet, GiantPandaGlobal.com

Première nomination de Huan Huan depuis son arrivée

Cette année, Huan Huan, la femelle panda du Zoo Parc de Beauval, est nominée dans la catégorie "Favorite Panda outside China", c'est la première fois depuis son arrivée dans le Loir-et-Cher, en 2012. "C'est sans doute parce que sa personnalité commence à se dessiner, parce qu'elle est drôle, très joueuse", explique Baptiste Mulot, le chef vétérinaire du Zoo Parc de Beauval. Et aussi parce qu'en 2016, elle pourrait bien donner naissance à un ou plusieurs bébés pandas pour la première fois

Huan Huan est arrivée à Beauval en 2012 - Aucun(e)
Huan Huan est arrivée à Beauval en 2012 - zoo parc de Beauval

Sous surveillance au printemps prochain

Huan Huan et son compagnon Yuan Zi ont maintenant atteint leur maturité sexuelle, ils sont en âge de procréer. Mais l'année dernière ça n'a pas marché, il faut dire que la femelle du panda géant n'est féconde que deux jours par an, en général autour du mois de mars. L'équipe du zoo se prépare à la surveiller de très près dans les prochains mois, pour ne pas manquer ce moment.

Des spécialistes venus de Chine

Si Huan Huan a des bébés cette année, ils resteront à Beauval pendant leurs trois ou quatre premières années, et repartiront ensuite en Chine, ce sont les termes du contrat passé avec le gouvernement chinois, peut-être pour y être réimplantés dans leur milieu naturel. Les soigneurs du zoo français recevront donc l'aide au printemps prochain de spécialistes chinois, pour les aider à ne pas manquer ce rendez-vous important

Baptiste Mulot le chef vétérinaire espère avoir des bébés pandas cette année

Baptiste Mulot est lui aussi nominé, d'ailleurs, dans la catégorie du "Vétérinaire de l'année", c'est une première pour lui aussi

Vous avez jusqu'au 3 février pour voter

Partager sur :