Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Il y a 100 ans, le Tulliste Lucien Bossoutrot pilotait le premier avion de ligne de l'histoire

vendredi 8 février 2019 à 7:32 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin et France Bleu

Le 8 février 1919 avait lieu le tout premier transport aérien de passagers au monde. 12 personnes avaient relié Londres au départ de Paris. Un vol à bord d'un d'un avion piloté par Lucien Bossoutrot. Ce pionnier de l'aviation, un peu oublié aujourd'hui, était né à Tulle.

C'est à bord d'un Farman Goliath de ce type que Lucien Bossoutrot a effectué le premier vol Paris-Londres
C'est à bord d'un Farman Goliath de ce type que Lucien Bossoutrot a effectué le premier vol Paris-Londres -

Tulle, France

Lucien Bossoutrot est né en 1890 au 42 rue de la Barrière à Tulle. Son père est employé à la Manufacture d'arme. Le jeune Lucien découvre l'aviation en 1910 mais c'est durant la Première Guerre mondiale qu'il obtient son brevet de pilote. Il devient d'ailleurs pilote de chasse. Sa rencontre avec Henry Farman, le fabricant d'avion, est déterminante. Il devient son pilote d'essai. Ensemble ils mettront au point plus d'une centaine d'avions.

Un bombardier transformé

C'est encore ensemble qu'ils ont l'idée après la guerre de transporter des passagers. Leur dessein se concrétise le 8 février 1919. Lucien Bossoutrot s'envole de Paris à bord d'un Farman Goliath. Il s'agit en fait d'un bombardier transformé pour l'occasion explique Guy Troncal, secrétaire de l'association de passionnés d'aviation en Corrèze, l'AIRAC. "Il avaient tout enlevé dedans". A bord, assis sur des fauteuils d'osier, 12 passagers que le pilote corrézien amène à Londres après un vol de 2h40. Quatre jours plus tard Lucien Bossoutrot ouvre une deuxième ligne, vers Bruxelles. Suivront les autres grandes villes d'Europe. Lucien Bossoutrot, auteur de nombreux records de vol, fera également la première liaison entre Paris et Dakar et le premier vol commercial en Atlantique-sud entre le Sénégal et le Brésil.

L'inventeur du tableau de bord

Ingénieur hors pair, Lucien Bossoutrot est aussi le premier à avoir permis le vol sans visibilité. C'est en effet lui, avec Farman, qu développe le vol aux instruments et invente le tableau de bord. "Il a été perfectionné mais c'est à peu près les systèmes qu'on a maintenant" précise Guy Troncal. Élu ensuite comme député de la Seine et président de la Commission aéronautique, Lucien Bossoutrot développe l'aviation civile et vote la nationalisation des compagnies aériennes, préfiguration d'Air France. Une grande figure de l'aviation donc un peu oubliée. En Corrèze aucune rue ne porte son nom même à Tulle où une simple plaque mentionne sa maison natale.

Une plaque mentionne la maison natale de Lucien Bossoutrot à Tulle - Radio France
Une plaque mentionne la maison natale de Lucien Bossoutrot à Tulle © Radio France - Philippe Graziani