Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Il y a 925 ans, le pape Urbain II lançait l'appel de Clermont à la croisade

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

C'est un événement qui a marqué l'histoire de l'humanité. Le 27 novembre 1095, le pape Urbain II lançait l'appel de Clermont, l'appel à la première croisade.

La statue d'Urbain II 925 ans plus tard
La statue d'Urbain II 925 ans plus tard © Radio France - Emmanuel Moreau

Le Concile de Clermont s'était terminé la veille. Un Concile convoqué par Urbain II le 15 août 1095, depuis la cathédrale du Puy. Le pape était en France pour rétablir l'ordre au sein de l'église, le début d'un périple qui a duré plus d'un an. L'évêque du Puy depuis 1077, Adhémar de Monteil, est son principal soutien, c'est pour cela qu'Urbain II convoque les évêques, abbés et laïcs les plus recommandables depuis son diocèse et que le Concile se tient à Clermont, l'ancien diocèse d'Adhémar de Monteil. 

Le concile s'ouvre huit jours après la Saint-Martin, par les obsèques de Durand, l'évêque de Clermont, qui vient tout juste de mourir. Du 18 au 26 novembre, 13 archevêques et 225 évêques et abbés participent aux travaux, essentiellement des français, plus quelques italiens et espagnols. Ils adoptent une trentaine de canons destinés à mettre un peu d'ordre dans l'église.

De Clermont à Jérusalem

Le 27 novembre, les prélats sont toujours à Clermont pour assister au prêche d'Urbain II. La légende veut que l'appel de Clermont ait été prononcé au pied de la cathédrale, sur ce qui aujourd'hui la place de la Victoire, où trône la statue du pape. L'homélie se serait plutôt déroulé dans un champ en périphérie de la ville. Urbain II appelait les chrétiens à aller jusqu'à Jérusalem pour délivrer le Saint-Sépulcre et secourir les chrétiens d'Orient. 

Un appel connu aujourd'hui grâce à quatre auteurs différents, probablement présents lors de l'appel. Ils ont retranscrit les paroles du pape quelques années plus tard, au retour de la croisade. Car l'appel d'Urbain II a reçu un écho inattendu dans la chrétienté. Le pape le destinait surtout aux chevaliers mais de nombreux fidèles sont partis pour l'Orient dix mois plus tard. Une croisade dont la charge spirituelle sera confiée à Adhémar de Monteil. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess