Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Île de Ré : les grandes marées, le moment idéal pour faire de la pêche à pied

-
Par , France Bleu La Rochelle

Depuis jeudi et jusqu'à dimanche, ce sont les grandes marées. Avec des coefficients supérieurs à 100, c'est le moment idéal pour faire de la pêche à pied. Sur l'Île de Ré, le site de Chauveau attire chaque année des centaines de personnes.

Lorsque la marée est la plus basse, les pêcheurs peuvent rejoindre le phare de Chauveau à pied.
Lorsque la marée est la plus basse, les pêcheurs peuvent rejoindre le phare de Chauveau à pied. © Radio France - Lise Dussaut

Il n'est pas trop tard pour profiter des grandes marées. Depuis jeudi et jusqu'à demain encore, la mer se retire beaucoup plus que d'habitude. Elle laisse libre d'accès l'estran, cette zone marécageuse où se nichent toutes sortes de coquillages. De quoi attirer les adeptes de la pêche à pied, notamment sur l'Île de Ré, en face du phare de Chauveau. 

Des initiés ou des débutants : tous les profils et tous les âges 

Ce samedi, le coefficient sur l'île était de 103. A 14 heures, la mer était si loin qu'il était possible de rejoindre le phare à pied. C'est ici que les pêcheurs les plus aguerris cherchent des coquillages. Une caverne d'Ali Baba ? "Oh oui !" répondent Myriam et Pascale sans hésitation. Ces deux amies, pour plusieurs mois sur l'Île de Ré, habitent à Nice. Et c'est leur toute première pêche à pied. "Il fallait qu'on teste une fois" s'exclame Myriam. Avant d'arriver ici, elles se sont renseignées sur internet pour tout savoir sur la pêche à pied. "Les chaussures notamment, on a regardé ce qu'il fallait porter", précise Pascale, en montrant ses nouvelles méduses. 

Le site offre une très belle vue sur le pont de l'Île de Ré.
Le site offre une très belle vue sur le pont de l'Île de Ré. © Radio France - Lise Dussaut

Si la pêche à pied semble simple, il y a tout de même quelques règles à connaître. La majorité des pêcheurs ont, accrochée à leur seau ou à leur panier, une réglette. Celle-ci permet de vérifier que le coquillage ramassé mesure la bonne taille. "Nous n'avons pas le droit de ramasser des coquillages trop petits, révèle Marie-Claire, sur l'Île de Ré jusqu'à dimanche. Enfin, je ne m'en suis pas beaucoup servi pour le moment." Effectivement, hormis des moules, son seau n'est pas très rempli. Autre élément à connaître, il ne faut pas rapporter plus de cinq kilos de coquillages par personne. 

Toujours rester vigilant et bien regarder les horaires 

C'est aussi ça la pêche à pied. Faire preuve de patience, chercher, fouiner, retourner des cailloux, soulever le sable. L'outil idéal ? Un grattoir ! 

Si l'eau se retire très loin, le sol n'est jamais complètement sec. Prévoir donc des vêtements qui ne craignent pas et des chaussures pour aller dans l'eau. Car, pour les plus téméraires, il est possible de marcher, avec l'eau jusqu'aux genoux, jusqu'au phare de Chauveau en période de grandes marées. 

"Mais attention à ne pas y aller trop tard, comme le sol est complètement plat, la mer remonte vite ensuite", prévient Maurice, qui vient ici chaque année. La patience mais donc aussi la vigilance. Toujours regarder les horaires des marées avant de sortir pour ne pas se laisser surprendre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess