Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Châtellaillon : Ils ont repassé le fameux "certif"

-
Par , , France Bleu La Rochelle

Une cinquantaine de personnes s'est lancée le défi de passer le fameux "certif" ou certificat d'études primaires qui a vécu jusqu'en 1989. Une animation organisée par la médiathèque de Châtelaillon à l'ancienne école des Boucholeurs (Charente-Maritime).

La médiathèque de Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) faisait passer à une cinquantaine de volontaires ce samedi les épreuves du "certif" comme à l'époque
La médiathèque de Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) faisait passer à une cinquantaine de volontaires ce samedi les épreuves du "certif" comme à l'époque © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Châtelaillon-Plage, France

Encriers, porte-plumes, blouses ... tout était prévu pour se remettre dans la peau d'un écolier au temps du "certif", le certificat d'études primaires. Un diplôme emblématique instauré en 1866, sous le Second Empire. Puis définitivement supprimé il y a 30 ans, en 1989 (il était réservé uniquement aux adultes à partir des années 70). 

Chaque participant avait son porte-manteau comme à l'école  - Radio France
Chaque participant avait son porte-manteau comme à l'école © Radio France - Marie-Laurence Dalle

La médiathèque de Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) proposait ce samedi de faire un bond dans le passé et de (re)passer le fameux "certif", avec les mêmes épreuves de français, de mathématiques et les épreuves pratiques : couture ou origami. Une cinquantaine de participants studieux se sont donc rendus à l'ancienne école des Boucholeurs.

Madame Bonnet a apporté sa blouse et son encrier pour repasser le "certif" - Radio France
Madame Bonnet a apporté sa blouse et son encrier pour repasser le "certif" © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Des professeurs en blouse grise étaient présents pour encadrer les deux classes. La journée a commencé par la dictée dont le titre était "l'humour du général De Gaulle". La lecture démarre : "Ce sont d'une part ses discours, dont certains s'apparentent à de véritables catilinaires ..." Rapidement interrompue par des "oh!" ou alors "Oh la vache!". 

A la fin de l'épreuve, Simone admet que ce n'était pas si facile : "il y avait quelques mots que je ne connaissais pas, j'ai eu des difficultés également avec quelques articles indéfinis". L'école ne lui manque pas mais elle était ravie de retomber en enfance le temps d'une journée. 

Après le français, place à l'épreuve de mathématiques. Des additions, des soustractions, du calcul mental et plusieurs problèmes. L'un d'eux fait référence au Tour de France qui partira de Châteilaillon-Plage le 19 juillet prochain. "Les cyclistes roulent à une certaine vitesse pendant les cinq premiers kilomètres, que l'on appelle 'départ fictif'. Ensuite pendant 130 kilomètres ils roulent à une autre vitesse. La question est toute bête : à quelle heure les coureurs rentrent-ils à Châtelaillon ?" explique Régis en distribuant l'énoncé aux candidats. 

Il est réellement professeur de mathématiques au lycée Dautet à La Rochelle."Ils sont comme mes élèves, ils ne lisent pas bien l'énoncé : finalement je retrouve les mêmes défauts chez les parents. Ils se compliquent la vie" dit-il en souriant.

Enfin, les "élèves" ont eu le choix entre origami ou couture pour l'épreuve pratique. 

Les candidats avaient le choix entre entre couture ou origami pour l'épreuve pratique  - Radio France
Les candidats avaient le choix entre entre couture ou origami pour l'épreuve pratique © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Les résultats seront communiqués 23 novembre prochain. Les candidats admis recevront leur certificat d'études primaire. Mais pas de bonnet d'âne pour ceux qui ont échoué, l'important c'est de participer. 

Bonnet d'âne - Radio France
Bonnet d'âne © Radio France - Marie-Laurence Dalle
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu